Nombre total de visites : 4831935
Aujourd'hui : 257
En ligne actuellement : 1

Argentine: Deux joueurs du XV de France arrêtés pour agression sexuelle !

2024-07-09 09:32:25 - La tournée du XV de France en Argentine tourne au cauchemar. Pas sur le terrain où les troupes de Fabien Galthié, amputées de leurs meilleurs joueurs, ont été l’emporter contre les Pumas, samedi (28-13), au terme d’une prestation très convaincante. 

Mais le joli résultat des Bleus, attendus mercredi à Montevideo pour affronter l’Uruguay avant la revanche contre l’Argentine, samedi, a rapidement été éclipsée. Conséquence du scandale provoqué par la vidéo à caractère raciste publiée par erreur par Melvyn Jaminet. « Ma daronne qui me demande si j’ai fait la fête? Je te jure le premier arabe que je croise sur la route, je lui mets un coup de casque. Je te le dis, je lui mets un coup de casque », lance-t-il dance cette vidéo publiée quelques heures après la victoire des Bleus en Argentine.
 
Et la Fédération Française de rugby, qui a très vite décidé d’écarter du groupe le joueur du RC Toulon, n’était pas au bout de ses (mauvaises) surprises. La presse argentine a en effet révélé ce lundi qu’une jeune femme avait porté plainte pour abus sexuels contre deux joueurs du XV de France. Selon le média argentin MDZ, les deux internationaux auraient été interrogés à leur hôtel par la police de Buenos Aires avant d'être emmenés au commissariat.
 
Hugo Auradou et Oscar Jegou devraient être mis en détention
 
Les deux internationaux en question seraient le deuxième ligne de la Section Paloise Hugo Auradou et le troisième ligne aile de La Rochelle Oscar Jegou, déjà contrôlé positif à la cocaïne en début de saison et risquent d’être inculpés pour agression sexuelle. Aux violences sexuelles s'ajouteraient des violences physiques. " C’est une situation sauvage, presque animale, avec beaucoup de violence", a confié une source à MDZ. Un mandat d'arrêt national et international a rapidement été émis afin d’empêcher un éventuel départ anticipé vers l'étranger.
 
« Nous avons reçu la plainte vers 18h-19h au bureau du procureur. La déclaration de la plaignante a été longue, avec de nombreux détails sur le déroulement de la soirée. Immédiatement, elle a été examinée par une médecin légiste qui a constaté des blessures, a déclaré à L’Equipe la procureure en chef des délits contre l'intégrité physique, ajoutant : « Ce sont les éléments sur la base desquels il a été décidé d'ouvrir une enquête pour le délit d'abus sexuel aggravé et d'ordonner la détention. Il s'agit d'un délit susceptible d'une peine lourde et il existe par conséquent un risque de fugue, d'autant que ce sont deux étrangers qui sont de passage dans le pays et qui allaient se rendre en Uruguay puis revenir ici avant de retourner dans leur pays d'origine. »
 
Les deux joueurs devraient désormais être transférés à Mendoza et leur mise en détention devraient leur être signifiées «  afin d'empêcher qu'ils puissent sortir du pays ».
 
Article de François Kulawik - Photo:Sports.fr

: Afrique Monde