Nombre total de visites : 4815182
Aujourd'hui : 325
En ligne actuellement : 3

France: Emmanuel Macron violemment pris à partie par François Ruffin en plein direct « On a un taré à la tête de l’État »

2024-06-10 18:55:26 - Le député LFI François Ruffin a eu du mal à dissimuler sa colère après la dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron. Suite à la large victoire du Rassemblement National aux élections européennes, le président Emmanuel Macron a annoncé, dimanche 9 juin au soir, la dissolution de l'Assemblée nationale, chambre basse du Parlement français. Aussi, de nouvelles élections législatives sont à prévoir pour les 30 juin et 7 juillet. 

La dissolution de l'Assemblée nationale est un pouvoir aux mains du président de la République inscrit dans la Constitution de 1958. Cette prérogative lui permet, après consultation de son Premier ministre, de la présidence de l'Assemblée nationale et de celle du Sénat, de mettre fin aux mandats en cours des députés. Pour rappel, elle a été utilisée la dernière fois par Jacques Chirac en 1997.
 
Emmanuel Macron, "un taré à la tête de l’État", dissout l'Assemblée nationale
 
De folie ou de génie, le dernier coup d’Emmanuel Macron intrigue les politologues et met en rogne certains politiques. Parmi ceux dont le courroux s’est fait entendre dès les premières minutes ayant suivi cette annonce retentissante, il y a le député LFI de la Somme François Ruffin.
 
Invité à commenter la dissolution de la discorde à l’antenne de BFMTV, François Ruffin n’a pas caché sa rogne. "On a un taré à la tête de l’État, un pyromane de la République", a-t-il crûment déclaré.
 
Des propos sur Emmanuel Macron assumés par François Ruffin
 
En plateau, le journaliste Benjamin Duhamel n’a de son côté pas dissimulé son étonnement face à de tels propos. "Quoi qu’on pense du président de la République et de sa décision de dissoudre l’Assemblée nationale, est-ce qu’un député de la nation peut parler comme ça du chef de l’État ?", a-t-il demandé au député.
 
François Ruffin n’en a pas démordu. Ces propos, depuis copieusement repris, il les assume. "Je l’ai fait et je peux le refaire. Vous savez, ce n’est pas d’aujourd’hui, c’est un diagnostic clinique qui est maintenant posé depuis sept années. Pourquoi a-t-on une montée de l’extrême droite comme ça ? La vérité du bilan d’Emmanuel Macron, c’est qu’il ouvre la porte au pouvoir à Marine Le Pen et à l’extrême droite", a-t-il répondu.
 
François Ruffin appelle à la formation d'un Front Populaire afin de contrer la décision d’Emmanuel Macron
Selon le député, la meilleure manière de contrer la décision d’Emmanuel Macron est de faire barrage à l’extrême droite aux prochaines élections législatives. François Ruffin a ainsi appelé à un nouveau rassemblement des différents partis de gauche sous la bannière du Front Populaire. "Est-ce qu’on veut gagner ensemble ou est-ce qu’on veut perdre séparés, voilà l’alternative qui est devant nous ?", a-t-il ajouté.
 
Il a par ailleurs rappelé qu’"il y a 30 % d’électeurs de gauche qui se sont rendus aux urnes". "Donc c’est presque un miracle. En tout cas, c’est un socle sur lequel on peut s’appuyer pour faire mieux, pour aller plus haut. […] On est capable d’un sursaut, on est capable d’éviter le pire. Il n’y a pas de fatalité, nous pouvons l’emporter", a-t-il conclu.
 
Cet article peut contenir des liens d’affiliation pour lesquels Microsoft et/ou l’éditeur peuvent recevoir une rémunération si vous achetez un produit ou un service par le biais de ces liens.
 
Article de Marie H / Marie France

: Afrique Monde