Nombre total de visites : 4815158
Aujourd'hui : 301
En ligne actuellement : 2

Éliminatoires Mondial 2026: le Cameroun surclasse le Cap-Vert et reprend la tête de son groupe. Vidéo

2024-06-08 21:17:43 - Les Lions indomptables ont largement dominé le Cap-Vert (4-1) ce 8 juin, lors de la 3e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026, grâce notamment à un doublé de leur capitaine Vincent Aboubakar. Ce net succès permet au Cameroun de reprendre les commandes du groupe D et de se donner de l'air dans ces qualifications, alors que la crise entre la Fécafoot et le ministère des Sports ne semble toujours pas résolue.

Le calme au cœur de la tempête ? Alors que Samuel Eto'o, le président de la Fédération camerounaise de football, avait annoncé il y a quelques jours qu'il n'accréditerait pas le staff du sélectionneur Marc Brys pour la rencontre face au Cap-Vert ce 8 juin, un nouvel épisode du conflit entre la Fécafoot et le ministère des Sports semblait bien avoir commencé. Malgré ces tensions persistantes autour de la sélection nationale depuis un mois, le Cameroun a signé un large succès face au Cap-Vert (4-1) et une première parfaite pour les débuts de l'entraîneur belge sur le banc camerounais.

Au coude-à-coude avec 4 points chacun au compteur avant le début de cette 3e journée des éliminatoires, le Cameroun et le Cap-Vert pouvaient reprendre les commande du groupe D en cas de victoire. Les Camerounais ont rapidement pris le jeu à leur compte, étouffant leurs adversaires jusqu'à ouvrir le score sur corner grâce à une tête puissante de Ngadeu placée au second poteau (12e, 1-0), qui s'est offert en même temps son premier but en sélection. Apparemment peu perturbés par les tensions qui couvent actuellement entre les instances du football camerounais, les Lions indomptables n'ont pas tardé à doubler la mise par l'intermédiaire de leur capitaine Vincent Aboubakar, bien trouvé au niveau des six mètres (25e, 2-0).

Il a fallu attendre la 27e minute pour voir les Cap-Verdiens se procurer leur première occasion de la rencontre, un tir bien trop imprécis pour réellement inquiéter André Onana. Totalement transparents lors de la première demi-heure, les hommes de Bubista ont pourtant réussi à surprendre la défense camerounaise sur un ballon en profondeur parfaitement négocié par Jamiro Monteiro devant Onana, sorti rapidement dans ses pieds (37e, 2-1).

Mais une faute de Duarte sur Ngamaleu a rapidement compliqué la tâche pour le Cap-Vert, et permis à Aboubakar de se présenter au point de pénalty pour s'offrir un doublé (43e, 3-1) et égaler Patrick Mboma au classement des buteurs des Lions indomptables avec 43 buts.

Un match à sens unique pour les Lions

Revenus sur les mêmes bases en seconde période, les joueurs de Marc Brys ont à nouveau sollicité Vozinha sur une tentative de Mbeumo parti en solitaire sur son aile droite mais stoppé par le gardien cap-verdien (52e). Quelques minutes plut tôt, le coup franc lointain tiré par Bebé, spécialiste de l'exercice, aurait pu équilibrer les débats mais son tir est passé complètement au large de la cage d'Onana (49e).

Les Camerounais ont finalement enterré les espoirs du Cap-Vert en inscrivant un 4e but après une remise de la tête de Ngadeu vers Nouhou Tolo, qui a devancé son adversaire pour pousser le ballon dans les filets (54e, 4-1). Les Lions se sont ensuite contentés de gérer leur avance face à des Requins sans mordant, qui ont notamment raté un pénalty dans les ultimes secondes du match : le tir de Kévin Pina, arrêté par Onana, a ensuite glissé sous le portier camerounais avant qu'il ne plonge pour le récupérer (90e+3). Alors que le ballon semblait avoir franchi la ligne de but, Mustapha Ghorbal n'a pas accordé le but pour une faute sur le portier des Lions.

Avec ce succès convaincant, le Cameroun se donne donc de l'air dans la course à la qualification au Mondial 2026 en reprenant la tête du groupe devant la Libye (7 points) avant d'affronter l'Angola le 11 juin prochain. De son côté, le Cap-Vert enregistre sa première défaite de ces éliminatoires et devra réagir face à la Libye lors de la 4e journée.

Article de Valentin Berg - Photo: REUTERS / MARKO DJURICA 

AM

: Afrique Monde