Nombre total de visites : 4815130
Aujourd'hui : 273
En ligne actuellement : 2

RDC: une attaque des ADF fait au moins seize morts dans l'est du pays

2024-06-07 14:40:07 - Dans l’est de la RDC, une attaque des Forces démocratiques alliées a fait ce mardi 4 juin au moins seize morts. Cette incursion de ce groupe rebelle lié depuis 2019 à l’État islamique a eu lieu dans trois villages à la limite des territoires de Béni et de Manbasa. Des milliers de personnes ont fui la zone.  

En RDC, l’attaque a eu lieu ce mardi en début de matinée. « Les ADF ont profité de la relève des militaires pour entrer dans la contrée, là où il n'y avait pas de position militaire », explique Noella Katongerwaki, coordonnatrice du collectif d’Actions des femmes pour les vulnérables.
 
Trois villages ont été pris pour cibles : Pateka, Kabweké et Massau. C’est cette dernière localité qui a le plus souffert du passage des rebelles. Corps décapités, maisons et motos brûlés… Plusieurs personnes étaient encore ce jeudi soir portées disparues. L'attaque a provoqué un mouvement de panique dans toute la zone.
 
La société civile appelle à un renforcement de la sécurité dans le secteur
 
« Plus ou moins 5 000 ménages ont fui cette zone. Ils vivent pratiquement dans la grande agglomération, chef-lieu du groupement, Mabalako. D'autres ont fui vers une autre grande agglomération, Kantine. D'autres ont fui vers Visiki. Toutes ces populations sont dans des familles d'accueil, d'autres pratiquement à la belle étoile », raconte Maître Omar Kavota, chef d’antenne du programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation dans le territoire de Béni.
 
La zone attaquée mardi n’avait plus été ciblée par les ADF depuis plusieurs années, selon certains membres de la société civile. En conséquence, ces derniers appellent à un renforcement de la sécurité dans le secteur.
 
article de RFI/Photo:Alexis Huguet / AFP

: Afrique Monde