Nombre total de visites : 4790841
Aujourd'hui : 160
En ligne actuellement : 1

Togo: colère du parti ANC face aux problèmes dans le registre national des électeurs

2024-03-14 08:25:36 - Les candidatures aux élections législatives et régionales prévues le 20 avril 2024 sont closes depuis le 6 mars. En attendant la publication des listes retenues, les partis politiques rencontrent de nombreuses difficultés. Les numéros de carte de certains candidats ne se trouvant pas dans la base de données du registre national des électeurs.

« C’est inadmissible, lance Éric Dupuis, conseiller du président de l’alliance nationale pour le changement, ANC au téléphone. Ce dysfonctionnement nous crée beaucoup de préjudices ». Que se passe-t-il ? Lors du dépôt des candidatures, certaines listes sont rejetées. La raison ? les numéros de cartes d’électeur ne sont pas reconnus par le système d’enregistrement électronique.

En clair, ces numéros sont introuvables dans la base de données du registre national des électeurs. Ce qui selon l’ANC entraîne tracasseries et ressentiments au sein du parti. Si une liste, comporte un candidat dont la carte n’est pas reconnue, il faut retirer cette personne de la liste, sans quoi la liste est rejetée. Jusque-là, l’ANC dit y avoir été confronté dans sept circonscriptions.

À la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), on reconnait qu’il y a des problèmes et que tous les partis politiques sont concernés. Mais on calme les ardeurs. « Les gens ont effectivement dû se faire enrôler plusieurs fois », indique le président de la Ceni, Yabre Dago. Mais nous leur avons permis de changer les personnes en difficulté sur les listes. » La Ceni affirme avoir retrouvé près de 100 000 doublons qu’elle a retirés des listes électorales du Togo lors de la dernière révision des fichiers en juin 2023.

correspondant pour RFI à Lomé, Peter Sassou Dogbé - Photo: Luc Gnago / REUTERS

 

: Afrique Monde