Nombre total de visites : 4790868
Aujourd'hui : 3
En ligne actuellement : 3

Sénégal : le président Macky Sall laisse un pays en voie de progrès économique et social, contrairement à un certain Roi fainéant du Cameroun, au nom de Paul Biya

2024-03-13 21:13:47 - Le président Macky Sall s’apprête à quitter le pouvoir le 02 avril prochain après deux mandats à la tête du Sénégal. Elu en 2012 et réélu en 2019, il a mis son pays sur la voie de la croissance et de l’émergence.

C’est peu de dire que beaucoup de choses ont changé au Sénégal entre 2012 et 2024. Sous le leadership du président Macky Sall, le pays a connu un réel progrès économique et social.  Avec méthode et clairvoyance, le président Sall a démontré une vision claire pour le développement de son pays, mettant en place des stratégies ambitieuses pour promouvoir la croissance économique et améliorer les conditions de vie de ses concitoyens.

Sous sa direction, le Sénégal a fait des progrès significatifs dans des domaines clés tels que l’énergie, l’éducation, la santé et l’emploi, témoignant de son engagement envers le bien-être et l’épanouissement de tous les Sénégalais. De son élection en 2012, Macky Sall a œuvré pour le renforcement des institutions démocratiques et la promotion les droits de l’homme, garantissant ainsi un environnement politique stable et inclusif où les voix de tous les citoyens peuvent être entendues.

Dans le cadre de la lutte contre la corruption et la délinquance financière, le président Sall a pris des mesures audacieuses pour lutter contre la corruption en renforçant la transparence et la responsabilité dans la gouvernance. Ce qui a contribué à renforcer la confiance des citoyens dans les institutions de l’État.  Sous sa direction, le Sénégal a maintenu une stabilité politique et sociale remarquable entraînant ainsi un climat propice à l’investissement et à la croissance économique, ainsi qu’à la cohésion sociale.

Depuis son élection en 2012, le président Macky Sall a démontré un profond respect pour les institutions démocratiques du Sénégal, en garantissant l’indépendance et le bon fonctionnement des organes électoraux. Son engagement à maintenir des élections libres, justes et transparentes est essentiel pour renforcer la démocratie et la confiance des citoyens dans le système politique.

Il a continué à consolider les acquis démocratiques du pays en organisant régulièrement des élections nationales et locales. Son engagement envers le respect des droits fondamentaux, y compris le droit de vote et de participation politique, témoigne de sa vision d’une démocratie dynamique et inclusive. En veillant à ce que les processus électoraux se déroulent de manière ordonnée et pacifique, il contribue à maintenir un climat de stabilité propice au développement économique et social du pays. Son leadership éclairé favorise la cohésion nationale et renforce la résilience face aux défis internes et externes.

Un leadership responsable

La décision du chef de l’Etat sortant, Macky Sall, élu en 2012 et réélu en 2019, de ne pas briguer un nouveau mandat et de quitter le pouvoir le 2 avril prochain, s’inscrit dans le cadre de la tradition démocratique du Sénégal. C’est d’ailleurs la première fois au Sénégal qu’un président sortant décide de ne pas se représenter bien vrai que la Constitution l’autorise. Dans le cadre du développement durable, Macky Sall a mis en œuvre des politiques et des initiatives pour protéger l’environnement et promouvoir une croissance économique durable qui profite aux générations futures.

Sur la scène internationale, le président Sall est un homme respecté à l’échelle mondiale pour son leadership responsable et ses efforts en faveur de la paix et de la stabilité dans la région ouest-africaine, faisant du Sénégal un acteur important sur la scène internationale.

Par Serigne Mbégué - Titre Afrique Monde

 

: Afrique Monde