Nombre total de visites : 4790860
Aujourd'hui : 179
En ligne actuellement : 1

CAMEROUN :DISPARITION DE 350 MILLIONS DE FCFA DANS LE BUREAU DU MINISTRE NARCISSE MOUELLE KOMBI . Un Ministron RDPC Adepte des délestages en Millions de Francs Sonnantes et Trébuchantes. Car il n'en est pas à son premier coup d'éssai. Les gens de Paul Biya sont trop trop forts, plus c'est gros et mieux ça passe.

2024-03-11 05:45:14 - Une nouvelle fracassante secoue les couloirs du pouvoir au Cameroun. Le ministre des Sports et de l'Éducation physique, Narcisse Mouelle Kombi, aurait perdu la somme vertigineuse de 350 millions de francs CFA dans son propre bureau. Une affaire qui suscite interrogations et étonnement au sein de l'opinion publique.

Selon des sources indépendantes, cette rondelette somme d'argent en espèces sonnantes et trébuchantes aurait mystérieusement disparu du cabinet du ministre. Difficile pour le moment de comprendre comment une telle fortune se retrouve dans les tiroirs d'un membre du gouvernement. Les enquêteurs ont déjà commencé à interroger le personnel du Ministère des Sports et de l'Éducation physique dans le but de démêler les fils de cette affaire énigmatique.

René Ondoua, observateur politique, soulève des questions pertinentes : « Dans un pays normal, n'est-ce pas par ce ministre que les enquêteurs auraient dû commencer ? Pourquoi un membre du gouvernement accumulerait-il 350 millions de FCFA dans des sacs stockés au bureau ? Et qui peut garantir que le ou les voleurs ont tout emporté ? »

Ce n'est pas la première fois que des sommes d'argent disparaissent chez Mouelle Kombi. Il y a quelques années, il avait déjà fait incarcérer un employé de maison, soupçonné d'avoir soustrait 85 millions de FCFA à son domicile. L'argent semble le suivre, qu'il soit dans son bureau ou chez lui.

La loi camerounaise limite la détention d'argent liquide à domicile à 15 millions de FCFA. Comment expliquer alors ces 350 millions de FCFA ? Le mystère reste entier, et l'opinion publique s'interroge sur l'origine de cette fortune.

Narcisse Mouelle Kombi n'est pas le premier ministre à être confronté à de telles disparitions d'argent. D'autres membres du gouvernement ont également été victimes de vols de plusieurs millions de FCFA dans leurs domiciles. Une affaire à suivre de près, qui met en lumière les zones d'ombre de la politique et de la gestion des fonds publics au Cameroun.

Camer.be : Paul Moutila  -  Titre: AM

 

 
 

: Afrique Monde