Nombre total de visites : 4790859
Aujourd'hui : 178
En ligne actuellement : 1

Belgique - Maroc : Une bagarre générale éclate après le match et des voitures brulées du côté de Bruxelles

2022-11-28 02:38:42 - Alors que la défaite de la Belgique face au Maroc venait d'intervenir (2-0), des scènes de chaos sont intervenues du côté de Bruxelles. Des affrontements interviendraient entre supporters marocains et belges.

Alors que la défaite de la Belgique face au Maroc venait d'intervenir (2-0), des scènes de chaos sont intervenues du côté de Bruxelles. Des affrontements interviendraient entre supporters marocains et belges.

La Coupe du monde 2022 crée aussi certaines zones de tension. La Belgique, demi-finaliste de l'édition 2018, vient tout juste de perdre face au Maroc (2-0). Les Belges se retrouvent en bien mauvaise posture après ce deuxième match de la phase de poules du Mondial qatari.

Juste avant le coup sifflet final, la ville de Bruxelles fut sujette à de nombreuses scènes de chaos impressionnantes dans les rues.

Affrontements entre Marocains et Belges, voitures incendiées

Il n'a fallu qu'un deuxième but des Lions de l'Atlas pour que des affrontements éclatent... Comme on peut le voir sur des vidéos circulant sur les réseaux sociaux, des jeunes de chaque camp s'affronteraient, se donneraient des coups et mettraient feu à des voitures ou scooters retournés.

Les autorités belges ont été obligées d'intervenir rapidement dans la Capitale pour mettre fin aux nombreux incidents dans toute la ville. Pour le moment, les forces de l'ordre n'auraient pas réussi à déterminer l'origine de ces nombreux conflits.

Arrestations administratives

Une centaine de policiers, qui ont essuyé des jets de projectiles, étaient mobilisés dans cette intervention. Les forces de l'ordre ont demandé aux habitants et supporteurs d'éviter certains quartiers du centre-ville. Des stations de métro ont été fermées et des rues bloquées pour limiter les attroupements. « Je condamne avec la plus grande fermeté les incidents de cet après-midi. La police est déjà intervenue fermement. Je déconseille donc aux supporteurs de venir dans le centre-ville. La police engage tous ses moyens pour maintenir l'ordre public », a réagi le bourgmestre de Bruxelles, Philippe Close, sur Twitter. « J'ai donné ordre à la police de procéder à des arrestations administratives des fauteurs de troubles », a-t-il ajouté.

AM 

 
 

: Afrique Monde