Nombre total de visites : 4790848
Aujourd'hui : 167
En ligne actuellement : 2

Brésil: des supporters de foot brisent un barrage routier de pro-Bolsonaro

2022-11-01 20:49:57 - Des camionneurs bolsonaristes mis en déroute par des supporters de football. Sur l'une des routes majeures de l'Est du Brésil (BR-381), un barrage de partisans de Jair Bolsonaro a été brisé mardi après l'intervention de plusieurs dizaines de fans du Clube Atlético Mineiro, l'un des clubs de football les plus importants du pays, comme le rapporte Diario do Nordeste.

Les supporters de l'Atletico Mineiro ont agi à quelques heures du coup d'envoi du match de leur équipe contre São Paulo, où ils avaient prévu de se rendre.

 Des camions d'écuries de Formule 1 bloqués
 
Le mouvement des camionneurs - refusant d'accepter la défaite électorale du président brésilien d'extrême droite Jair Bolsonaro face au candidat de gauche candidat de gauche Luiz Inacio Lula - s'est répandu sur presque tout le territoire. La police routière fédérale (PRF) faisait état mardi de 267 barrages, totaux ou partiels, dans au moins 22 des 27 États du Brésil. Des axes routiers ont commencé à être bloqués dimanche soir par des camionneurs bolsonaristes protestant contre la victoire du candidat de gauche Luiz Inacio Lula da Silva au second tour de la présidentielle face à Jair Bolsonaro.
 
Un convoi de poids lourds transportant du matériel de l'écurie de F1 Ferrari a été bloqué temporairement par un de ces barrages. Des images d'EPTV, filiale de la chaîne TV Globo à Campinas, montrent plusieurs camions chargés de conteneurs rouges vif avec le célèbre logo du cheval cabré arrêtés sur le bord de la route, à la sortie de l'aéroport de Viracopos, près de Campinas, dans l'Etat de Sao Paulo (sud-est), à deux semaines du Grand Prix du Brésil.
 
La Confédération brésilienne d'Automobile (CBA) a confirmé au site Globoesporte que le convoi de l'écurie italienne avait dû "s'arrêter à la sortie de Viracopos". Les camions de Ferrari ont ensuite pu reprendre la route "grâce une intervention rapide de la Police militaire et sont arrivés comme prévu à Interlagos", où se trouve le circuit qui accueillera la course dimanche 13 novembre, avec les premiers essais libres le vendredi 11.
 
Par JA - Capture d'écran / Instagram @josias84sg
 

: Afrique Monde