Nombre total de visites : 4561868
Aujourd'hui : 328
En ligne actuellement : 1

Côte d’Ivoire : Un ingénieur originaire de Saint-Brieuc tué par balles en Côte d’Ivoire, une enquête ouverte

2022-08-04 14:25:58 - Clément Nourisson, un Costarmoricain âgé de 31 ans, originaire de la région de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), a été victime d’une attaque à Abidjan en Côte d’Ivoire, le 17 juillet 2022. Il aurait été braqué devant son domicile. Ses obsèques ont eu lieu vendredi dernier dans le Finistère. La police ivoirienne a ouvert une enquête, tout comme le parquet de Paris.

Le dimanche 17 juillet 2022, un Costarmoricain âgé de 31 ans a été tué par balles dans un quartier de la commune de Marcory, où résident de nombreux expatriés à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Clément Nourisson était ingénieur chez Bouygues Construction dans le pays de l’ouest de l’Afrique depuis 2018. Son décès a suscité un véritable émoi dans la région de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), où le trentenaire a grandi et où il a gardé des amis.

Braqué devant son domicile

Les faits se seraient déroulés devant son domicile de la Zone 4 de la commune ivoirienne de Marcory. Selon des éléments rapportés par un journaliste ivoirien, un groupe d’hommes armés s’en serait pris à lui pour lui voler ses effets personnels. Clément Nourisson et un ami à lui auraient été suivis en rentrant d’un restaurant. Braqué devant la porte de son domicile, il aurait remis les effets personnels qu’il portait sur lui (téléphone, argent, clé de voiture).

Le Quay d’Orsay recommande en effet aux voyageurs français en Côte d’Ivoire de « n’opposer aucune résistance » dans le cas d’une telle attaque. Les hommes armés auraient ouvert le feu alors que le trentenaire voulait les empêcher de rentrer chez lui, afin de protéger sa compagne.

Le Quay d’Orsay en contact avec sa famille

« Nous avons appris avec une grande tristesse le décès d’un de nos compatriotes à Abidjan le mois dernier dans des circonstances qui restent à éclaircir, confirme une source diplomatique. Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères est en contact avec sa famille. Notre ambassade est mobilisée, en liaison avec les autorités locales et les représentants sur place de l’employeur, pour apporter son soutien à l’enquête lancée par les autorités locales. »

Le parquet de Paris ouvre une enquête

Le corps de Clément Nourisson a été rapatrié en France dans les jours suivants. Les obsèques se sont déroulées en présence de sa famille et de ses proches, le vendredi 29 juillet, à Locquirec et Saint-Thégonnec, dans le Finistère, où résident ses parents. La police locale, à Abidjan, a ouvert une enquête.

Contacté par Ouest-France, le parquet de Paris indique également avoir ouvert une enquête pour homicide volontaire. Il se saisit lorsqu’un crime est commis à l’encontre d’un ressortissant français à l’étranger. L’enquête française a été confiée à l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP).

Par Thibaud GRASLAND Ouest-France

 

: Afrique Monde