Nombre total de visites : 4550822
Aujourd'hui : 4
En ligne actuellement : 1

France : Sans majorité à l'Assemblée, la Macronie encaisse le choc et attend le président

2022-06-21 20:22:09 - Je suis passé de super, j’ai gagné à merde, ça va être la galère... La confession, d’un député du groupe LREM réélu dimanche 19 juin, en dit long sur l’état de choc qui a saisi la Macronie, à peine les résultats connus. 

La gueule de bois s’est emparée du pouvoir et elle n’était pas encore passée, ce lundi 20 juin. Des grognements, des soufflements, des maux de tête, sans doute. Le manque de sommeil n’aidant pas, les sourires n’étaient pas de sortie dans les couloirs d’un pouvoir qui vient de perdre la majorité absolue après un échec cinglant aux élections législatives qui a fait entrer 89 députés du Rassemblement national au Palais-Bourbon.

Une catastrophe? C’est le moins que l’on puisse dire...Un ancien conseiller du groupe LREM.

Une catastrophe? C’est le moins que l’on puisse dire...Un ancien conseiller du groupe LREM.

Il y a d’abord les réalistes: “Une catastrophe? C’est le moins que l’on puisse dire. Plus de président de l’Assemblée (Richard Ferrand, NDLR), plus de président des groupes MoDem (Patrick Mignola, NDLR) et LREM (Christophe Castaner, NDLR), plus de questeur (Florian Bachelier, NDLR), plus de rapporteur général du budget (Laurent Saint-Martin, NDLR)…”, détaille un ancien conseiller parlementaire, reconverti dans le privé. “C’est l’hécatombe chez les cadres et la fin des grognards de 2017″.

Il y a ceux qui dramatisent: “Un tiers de députés extrêmes répartis entre le RN et la Nupes, c’est très inquiétant”, pour le premier cercle de l’exécutif. Ceux qui se projettent dans l’avenir: ”On a compris le ras-le-bol des Français. Maintenant, il faut en tirer les conséquences”. Quelles conséquences? Là est la question. Et l’Élysée se mure dans le silence.

Par Astrid de Villaines - Huffington Post


 

: Afrique Monde