Nombre total de visites : 4496399
Aujourd'hui : 289
En ligne actuellement : 3

CAN 2021 : Le Nigeria mange l'Égypte de Mohamed Salah

2022-01-11 23:01:48 - But : Iheanacho (30e)

Oh du football ! Ce n’est pas souvent qu’on y a droit depuis le début de cette CAN 2021. En revanche, on n’a toujours pas le droit d’inscrire plus d’un but par match, sauf quand on est le Cameroun. Cette affiche, qui aurait eu des allures de finale il y a dix ans, a accouché d’une production assez aboutie du Nigeria.
 
Les Super Eagles ont rapidement imposé leur rythme à des Pharaons un peu en dedans. Une domination dans le jeu que l’on doit notamment aux bonnes prestations d’Aribo et de Moses Simons. Le Nantais a été virevoltant et a été un gros problème pour la défense égyptienne. Ce sont ces deux-là qui sont à l’origine de l’ouverture du score de Kelechi Iheanacho. Le Canari déborde côté gauche, puis centre. C’est contré, mais Aribo offre un bonbon de la tête à l’attaquant de Leicester qui contrôle, puis reprend d’une demi-volée sèche (1-0, 30e). Sans aucun doute le plus beau but de la compétition jusqu’ici. Les Nigérians retournent donc au vestiaire en menant à la pause.
 
Dès la reprise, les Super Eagles montrent qu’ils sont revenus sur la pelouse de Garoua avec les mêmes intentions. Awoniyi est tout proche de doubler la mise de la tête, mais El-Shenawy détourne sur sa barre et maintient ses coéquipiers en vie (48e). Les Pharaons se réveillent un peu ensuite, mais ne sont pas bien convaincants. L'homme providentiel, Mohamed Salah, n'a eu qu'une demi-occasion à se mettre sous la dent, qu'il n'a pas transformée en miracle (71e). La fin du match est un peu plus dans les standards de ce qu'on a vu depuis l'ouverture de la compétition : hachée. Avec ce succès par la plus petite des marges, le Nigeria vire en tête de ce groupe D et fait déjà un grand pas vers les huitièmes de finale.
 
Nigeria (4-2-3-1) : Okoye - Aina, Troost-Ekong, Omeruo (Ajayi, 79e), Zaidu - Ndidi, Aribo - Chukwueze (Ejuke, 72e), Iheanacho (Nwakali, 80e), Simon (Iwobi, 90e+1)- Awoniyi (Sadiq, 72e). Entraîneur : Augustine Eguavoen.
 
Égypte (4-2-3-1) : El-Shenawy - Tawfik (Abdelmonem, 11e), Hegazy, Hamdi (Sherif, 90e), El Fotouh (Ashraf, 46e) - Elneny, Fathi - Salah, Trezeguet (Zizo, 58e), Marmoush - Mohamed (Sobhi, 58e). Entraîneur : Carlos Queiroz.
 
Par LT - SO FOOT
 

: Afrique Monde