Nombre total de visites : 4480718
Aujourd'hui : 258
En ligne actuellement : 1

RDC- Secteur minier : l’offensive de Félix Tshisekedi

2021-11-25 00:56:53 - Alerté par un rapport parlementaire faisant état de l’exploitation illégale des mines de la RDC, le président congolais a ordonné la suspension des permis d’exploitation accordés à certaines entreprises étrangères. 

Félix Tshisekedi est déterminé à résilier plusieurs permis de recherche et d’exploitation de mines ou de carrières. Objectif visé : l’assainissement du fichier cadastral minier congolais. La suspension ordonnée par le président congolais concerne tous les exploitants qui ne respectent pas formellement le code minier adopté il 4 ans. Dans le même temps, Félix Tshisekedi veut s’attaquer à l’épineux problème de corruption qui mine ce secteur entre autres irrégularités que reconnaît la ministre congolaise des Mines, N’Samba Kalambayi
 
« Déjà, il y avait une décision qui avait été prise à la 21e réunion du Conseil des ministres. Il y a des permis à déchoir. Il y a tellement de désordre dans ce secteur. Nous devons d’abord continuer avec la déchéance parce qu’il y a trop de permis qui ont été octroyés ou qui sont encore en train d’être octroyés et qui ne sont pas dans les normes. Donc, lorsque le chef de l’Etat prend une décision comme ça, ça nous facilite la tâche pour pouvoir rapidement mettre tout au clair », a-t-il indiqué à la DW.
 
Félix Tshisekedi a également instruit à la ministre de procéder à l’évaluation de la régularité du processus de renouvellement de certains permis de recherche et d’exploitation entourés de forts soupçons de corruption. S’il se félicite des grandes mesures annoncées par le président Tshisekedi, Jean-Claude Mputu, le porte-parole du collectif Le Congo n’est pas à vendre, reste prudent. « C’est un signal positif. Mais, nous sommes habitués à des effets d’annonce », prévient l’activiste.

: Afrique Monde