Nombre total de visites : 4463248
Aujourd'hui : 312
En ligne actuellement : 3

Mondial 2022: le Nigeria tombe de haut, la Guinée équatoriale prend l'ascendant

2021-10-08 13:39:17 - Après avoir dominé les débats sans marquer de but, le Nigeria s'est fait surprendre à Lagos, jeudi 7 septembre, par la Centrafrique dans les derniers instants de ce match de la 3e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 (groupe C). De son côté, la Guinée équatoriale a profité de sa supériorité numérique pour battre la Zambie (2-0, groupe B). L'Ouganda s'est imposé à Kigali contre le Rwanda dans le groupe E (1-0).

Gros camouflet pour le Nigeria. Dominer n'est pas gagner, dit le vieux dicton. Gernot Rohr et ses hommes l'ont amèrement expérimenté jeudi à Lagos. La République centrafricaine, lanterne rouge du groupe C dans ces éliminatoires du Mondial au Qatar, a réussi le hold-up parfait avec cette victoire arrachée dans les derniers instants (1-0).

Le Centrafricain Namnganda glace les Super Eagles

Malgré la présence de Victor Osimhen et de Kelechi Iheanacho dès le coup d'envoi ainsi qu'une pression quasi constante, les Super Eagles n'ont pas réussi à faire trembler les filets centrafricains. Le premier nommé s'est pourtant démené. L'attaquant, prix Marc-Vivien Foé 2020, a failli ouvrir le score à la 53e, mais son lob a terminé sa course sur le poteau de Prince Samolah. Le Nigérian a encore raté le cadre plus tard de la tête (67e) et sur un tir en pivot (85e). La muraille érigée par la Centrafrique n'a rien cédé.

Et alors que les locaux poussaient pour faire la différence dans le money-time, les Fauves centrafricains ont déclenché la grosse douche froide. Lancé en contre, Karl Namnganda n'a pas tremblé, a profité de la mésentente entre Leon Balogun et William Troost-Ekong avant de remporter son duel face à Francis Uzoho (90e+1). Inefficace sur l'une de ses rares opportunités plus tôt, l'attaquant a été létal cette fois. 

Cette défaite surprise du favori rebat les cartes du groupe C. Le Nigeria reste en tête avec 6 points, mais le Cap-Vert et la Centrafrique (4 points chacun) sont à ses trousses. Le Liberia (3 points) n'a pas dit son dernier mot.

La Guinée équatoriale sur les talons de la Tunisie

La supériorité de la Tunisie, leader du groupe B avec deux victoires lors des deux premières journées, peut-elle être contestée ? En attendant le résultat des Aigles de Carthage face à la Mauritanie, la Guinée équatoriale a obtenu trois points précieux contre la Zambie. Entre ces deux nations, cette 3e journée avait des allures de premier tournant pour déterminer le meilleur challenger des Tunisiens.

Au Nuevo Estadio de Malabo, le scénario a vite tourné en défaveur des visiteurs. Auteur d'un geste dangereux sur Basilio Ndong, le Zambien Prince Mumba a écopé d'un carton rouge direct dès la 25e minute. Et comme si ça ne suffisait pas, les Chipolopolo ont encaissé un peu signé Saul Coco. Sur un coup franc de José Machin, le portier zambien Cyril Chibwe a manqué sa sortie et Saul Coco n'a plus eu qu'à le pousser au fond des filets (35e). À 11 contre 10, les Équatoguinéens ont maîtrisé sans mal le reste de la rencontre. Finalement, Emilio Nsue a doublé la mise en fin de rencontre (87e). Il a bien suivi après la première parade de Chibwe.

Avec 6 points au compteur, la Guinée équatoriale est deuxième du groupe B, soit le même total que la Tunisie, qui affronte la lanterne rouge mauritanienne (0 point) dans la soirée. La Zambie rétrograde en troisième position avec 3 points.

L'Ouganda met la pression

Dans un groupe E bien indécis, où seul le Mali s'est imposé lors des deux premières journées, l'Ouganda a tiré son épingle du jeu face au Rwanda. À Kigali, les visiteurs ont remporté leur premier match, après s'être contentés de deux matches nuls. Fahad Bayo, pensionnaire du MS Ashdod en Israël, a fait la différence en fin de première période. C'est lui qui a inscrit le seul but du match à la 41e.

Les Rwandais, qui n'ont jamais gardé leur cage inviolée lors des deux premières journées, n'ont pas réussi à inverser la tendance après la pause. Les Ougandais ont haché les débats (trois cartons jaunes) mais n'ont pas lâche leur court avantage. Les Cranes rentrent ainsi chez eux avec les trois points et la première place provisoire du groupe E. Ils comptent 5 points au compteur, soit un de plus que le Mali, qui doit recevoir le Kenya (2 points) dans la soirée.

Nicolas Bamba - RFI

 

: Afrique Monde