Nombre total de visites : 4463221
Aujourd'hui : 285
En ligne actuellement : 1

Cameroun / USA : TIBOR NAGY ACCUSE LA FRANCE DE SOUTENIR LE GÉNOCIDAIRE PAUL BIYA

2021-10-04 01:50:13 - L’ancien secrétaire d’Etat américain aux affaires africaines, Tibor Nagy a accusé la France de soutenir le régime de Paul Biya dans la crise anglophone au lieu d’aider les anglophones à faire valoir leur droit.

Dans une nouvelle sortie, Tibor Nagy s’est attaqué à la France. Pour le diplomate américain, l’ex-puissance coloniale est à base de la crise qui sévit dans les régions anglophones du Cameroun. ” La crise anglophone du Cameroun date de 5 ans, mais le problème fondamental remonte au colonialisme” , a écrit Nagy, pointant ainsi du doigt la France.

Je ne comprends pas pourquoi la France ne voit pas que son intérêt à long terme est d’aider les anglophones à faire valoir leurs droits plutôt que de soutenir la politique de la terre brûlée de Yaoundé qui ne peut pas gagner” , poursuit-il. Une nouvelle sortie qui vient confirmer la position de cet éminent diplomate américain qui a toujours prôné une résolution pacifique du conflit anglophone.

“Tellement désolé de voir la violence accrue dans le conflit anglophone du Cameroun. J’ai prévenu pendant des années que s’il n’était pas résolu, le conflit deviendrait plus meurtrier et se propagerait. Il n’y a pas de solution militaire. Ce qui est dans l’esprit humain ne peut pas être éteint par la force” , avait-il déclaré le mois dernier.

En mars 2019,  le “Monsieur Afrique ” des Etats-Unis avait été reçu par le président Paul Biya dans ambiance plutôt sereine, les deux parties ayant mis les formes pour détendre l’atmosphère. Les questions politiques qui dérangent avaient néanmoins été abordées, notamment la situation des droits de l’homme et la crise anglophone.

L’échange entre Paul Biya et Tibor Nagy avait duré près d’une heure. Il aura été “franc, direct et honnête “, ainsi que l’avait brièvement résumé l’hôte du Cameroun sur le perron du palais présidentiel, sans toutefois trahir le secret des discussions, insistant sur le fait que ” les conversations diplomatiques sont confidentielles “.

Le diplomate américain avait aussi livré quelques impressions empreintes d’amabilité et d’égards à l’endroit de Paul Biya, dont il disait apprécier les connaissances et la sagesse.

AM

: Afrique Monde