Nombre total de visites : 4463215
Aujourd'hui : 279
En ligne actuellement : 1

Guinée Politique du ventre - Une gymnastique Africaine dont les Camerounais sont des champions hors pair: LES POLITICIENS QUI ONT SOUTENU LE 3 ÈME MANDAT D’ALPHA CONDÉ RETOURNENT LA VESTE

2021-09-16 02:02:39 - Le Comité national pour le rassemblement et le développement (CNRD) a débuté mardi les consultations nationales pour, dit-on, définir ensemble la charte de la transition. Les partis politiques ont été les premiers à ouvrir le bal. 

Le président du Comité national pour le rassemblement et de développement (CNRD) a rencontré tour à tour les forces vives de la nation. Devant chaque entité, le colonel Mamady Doumbouya a répété que tout le monde est responsable de cet échec de la Guinée.
 
“Si nous sommes encore obligés en 2021 de tout reprendre, c’est parce que nous les militaires, vous les intellectuels, les politiciens, les hauts cadres, les sages, la société civile avons échoué.
 
La plupart d’entre-vous avez été des ministres, Premiers ministres au moment que certaines victimes n’étaient pas nées. Il faut tirer les leçons de nos erreurs.
 
Aucun calendrier individuel ne sera accepté pour quelques ambitions que se soient. C’est le calendrier qui sera proposé par le peuple que nous prendrons en compte. Personne ne sera exclue, car, nous les élites avons tous échoué”, a martelé le tombeur du président Alpha Condé.
 
Parmi les hommes politiques présents, il y avait l’ancien ministre des Travaux publics, Bah Ousmane dont le parti l’UPR a soutenu le troisième mandat d’Alpha Condé.
 
Bah Ousmane a été celui-là même qui a soutenu Alpha Condé du début de son mandat jusqu’à la fin. Aujourd’hui, il lâche son “ami” et tourne sa page à moins de quelques jours de la chute de celui-ci.
 
Il n’est pas le seul qui à vite retourner sa veste. Papa Koly kourouma qui avait soutenu mordicus le troisième mandat était aussi flanqué au Palais du peuple à la place des vrais combattants de la démocratie comme Étienne Soropogui qui a fait de la prison pendant leur régime et qui n’a eu accès à la salle.
 
La liste des démagogues politiques est longue. On peut citer Alhousseny Makanéra Kaké, Élie Kamano, Siaka Barry, etc.
 
Le colonel Mamady Doumbouya et ses hommes doivent pouvoir distinguer les vrais patriotes des opportunistes politiques qui veulent manger à toutes les soupes.
 
Source:msbguineeinfo

: Afrique Monde