Nombre total de visites : 4424325
Aujourd'hui : 409
En ligne actuellement : 3

Suisse : Paul Biya dans un état critique après une opération

2021-07-20 14:44:32 - Arrivé en Suisse le 11 juillet dernier, le président Paul Biya a subi une opération le 13 juillet dans une clinique de Montreux et serait dans un état de santé très inquiétant. La diaspora camerounaise annonce une manifestation cette semaine pour écourter le séjour de Paul Biya dans la nation helvétique. 

Opération aux neurones
 
Le séjour de Paul Biya en Suisse est loin d’être une ballade de santé. On apprend ce 19 juillet que le président est très affaibli et incapable de tout mouvement depuis une opération chirurgicale le 13 juillet 2021 au Centre Médico-Chirurgical Vermont-Grand-Pré SA Service d’Urgence à Genève. Il nous revient également que les soignants sont dans l’impossibilité de prendre allègrement soin de lui, en raison de son extrême faiblesse (surtout dû à son âge : 88 ans). C’est l’activiste Stéphane Tchoumbou qui a révélé l’information dans la soirée en précisant que Paul Biya a été opéré pour un problème neurologique et que son état de santé s’est fortement dégradé après l’opération. L’activiste suggère même que le président camerounais est interné au 6e étage de cette formation hospitalière pour une facture de près de 48 000 dollars par jour.
 
Diversion
 
À lui en croire, les autorités suisses avaient indirectement parlé de cette opération de Paul Biya aux neurones lorsqu’ils expliquaient que sa venue en territoire helvétique était exclusivement pour des raisons humanitaires. C’est visiblement l’état de santé de Paul Biya qui a poussé la Suisse à accorder sa venue après les échauffourées de 2019. Si certaines sources avaient laissé penser que Paul Biya se trouveraient en France après une apparition publique de la première dame Chantal Biya au 74e festival de Cannes, Stéphane Tchoumbou explique qu’il ne s’agissait que d’une diversion, pour détourner l’attention des Camerounais de la diaspora de la situation réelle de Paul Biya.
 
Nouvelle manifestation
 
À ce jour le président camerounais est en phase d’observation dans cette formation sanitaire et ce n’est pas pour laisser les Camerounais de la diaspora indifférents. Avec fermeté, Stéphane Tchoumbou appelle au départ de Paul Biya cette semaine de la Suisse au risque de nouvelles manifestations « Nous disons aux autorités suisses que si elles ne prennent pas des dispositions pour le faire partir, nous viendrons à Montreux et ça ce n’est pas pour blaguer. Rien ne peut nous dissuader. Restez dans cette conspiration du silence, le peuple camerounais prendra son pouvoir. 
 
Et nous seront ceux qui étaient aux côtés de ce peuple pour le soutenir. L’histoire retiendra que la Suisse a trahi le peuple camerounais », a lancé l’activiste qui avait été interpellé à la veille de la manifestation du 17 juillet près de l’hôtel Intercontinental. Stéphane Tchoumbou pose une condition au régime Biya pour ne pas « l’achever sur son lit » « la seule condition, c’est la libération des prisonniers politiques anglophones et francophones. », martèle-t-il. La diaspora camerounaise se mobilise donc à nouveau pour une nouvelle manifestation, mais qui se fera dans le cadre d’une organisation sérieuse selon l’activiste.
 

: Afrique Monde