Nombre total de visites : 4450776
Aujourd'hui : 346
En ligne actuellement : 2

Etats - Unis : Déclaration officielle de Biden sur les envois de fonds à Cuba par Western Union. Le président américain a également qualifié le socialisme de « système défaillant »

2021-07-16 06:22:12 - Le président américain Joe Biden a été interrogé sur la situation actuelle du peuple cubain et a déclaré qu’il n’avait pas l’intention de mettre fin à la politique de Donald Trump qui interdisait à Western Union de continuer à opérer la livraison d’envois de fonds sur l’île. 

M. Biden a affirmé qu’il n’avait aucune garantie que le gouvernement cubain ne conserverait pas une partie de ces envois de fonds entrant par des voies officielles, de sorte qu’il ne permettra pas de relancer le service de compagnies telles que Western Union, leader mondial de l’envoi de fonds.
 
Western Union a été forcée de quitter Cuba, après 20 ans d’exploitation de ce marché, son seul partenaire à Cuba pour la livraison des envois de fonds étant Fincimex, une institution financière d’État qui est gérée par les militaires cubains avec l’ancien gendre de Raul Castro, Luis Alberto Lopez Callejas à la tête. L’armée et Fincimex figurent sur la liste noire du département d’État américain avec lequel aucune société d’actions américaine n’est autorisée à avoir des relations commerciales.
 
Les autorités du gouvernement cubain espéraient que la victoire en novembre dernier d’un représentant du Parti démocrate déverseait toutes les politiques prises par le président Donald Trump.
 
Depuis l’arrivée au pouvoir de M. Biden, ce dernier a insisté pour qu’il révise toute la politique avec Cuba, mais les problèmes internes des États-Unis, notamment la pandémie de COVID-19 et les plans de réanimation de l’économie, ont relégué cuba à la question.
 
Pourtant, face à la vague inédite de protestations populaires que les Cubains ont exercées contre les autorités communistes sur l’île, la question Cuba est revenue sur la table des politiciens locaux en Floride et aussi à Washington.
 
La décision de M. Biden avance que cette partie au moins de la politique de Trump restera en vigueur et que les envois de fonds à Cuba devront être envoyés par d’autres voies, comme cela a été fait depuis novembre.
 
Biden qualifie le socialisme de système défaillant
Le politicien démocrate de 78 ans a qualifié le socialisme de « système défaillant ». « Le communisme est un système défaillant » et, dans le cas de Cuba, le gouvernement « a échoué son propre peuple car il réprime ses citoyens ».
 
« Le communisme est un système défaillant, un système universellement défaillant, et je ne vois pas le socialisme comme un substitut très utile. »
 
M. Biden a réitéré qu’il envisageait une possibilité technologique pour les Cubains d’avoir un accès gratuit à Internet pendant les manifestations et de ne pas dépendre de la fourniture d’Etecsa, le seul fournisseur du service à Cuba.
 
En ce qui concerne l’assistance vaccinale à Cuba, le président américain s’est dit prêt à envoyer une cargaison pour alléger la situation sanitaire, mais à condition qu’elles soient distribuées sur l’île par une organisation non gouvernementale.
 
Par Journal cubain
 
 

: Afrique Monde