Nombre total de visites : 4451377
Aujourd'hui : 354
En ligne actuellement : 4

Déclaration de la Grande Loge de Cuba : L’appel à une confrontation entre Cubains est « inacceptable » « Nous plaidons pour la paix, la concorde et la justice sociale »

2021-07-15 14:19:37 - La Grande Loge de Cuba des anciens francs-maçons libres et acceptés a publié une déclaration mercredi où elle affirme son soutien au peuple et remet en question la violence avec laquelle le gouvernement a réagi plus tôt aux manifestations du 11 juillet.

« Aujourd’hui, nous voyons avec tristesse que quelque chose qui semblait venir du mécontentement et des carences auprès de la population s’est matérialisé lors de manifestations dans tout le pays. Il n’est pas étonnant que les autorités et les forces de l’ordre tentent de les dissoudre et de les contenir. Mais le recours excessif à la force par les responsables de l’ordre est préoccupant », peut-on lire dans le communiqué.

De même, la Grande Loge de Cuba considère comme « inacceptable l’appel à une confrontation entre Cubains. Les erreurs ne doivent pas se généraliser parce que lorsqu’elles sont implantées, elles finissent par conduire à la discrimination, à l’injustice et à la ségrégation. On nous a appris il y a trois siècles que Cuba se fait avec tout le monde et qu’elle appartient à tous et pour le bien de tous. »

« Un jour comme aujourd’hui, le 14 juillet, notre monnaie de liberté, d’égalité et de fraternité a été lancée à l’humanité et nous nous souvenons de la Déclaration universelle des droits de l’homme qui montre clairement que tous les êtres humains naissent libres et égaux dans la dignité et les droits; proclame que tous sont égaux devant la loi et ont, sans distinction, des droits à une protection égale de la loi contre toute discrimination; souligne que toute personne a le droit, dans des conditions de pleine égalité, d’être entendue publiquement ».

À la fin de la déclaration, on peut lire : « La Grande Loge de Cuba et les francs-maçons, quelles que soient leurs convictions, se tiennent aux côtés du peuple cubain et nous plaidons pour la paix, la concorde et la justice sociale.

Nous demandons que la tolérance, la recherche de la vérité et l’amour fraternel soient des monnaies qui priment dans toutes les circonstances. »

Le document, partagé sur les réseaux sociaux, est signé par Ernesto Zamora Fernandez, Grand Maître, et le Grand Secrétaire, Carlos A. Pírez Benitez.

Face aux publications du document sur Facebook, plusieurs utilisateurs se sont exprimés. « Un bon appel à la paix entre les parties, même si je crois qu’il était en retard, car en ces jours de protestation, le peuple cubain a versé beaucoup, mais beaucoup de sang. Ce gouvernement dégoûtant doit payer tous les dommages qu’il a causés au peuple.

De nombreux francs-maçons ont également mis en doute le silence prolongé de la Grande Loge de Cuba face à la répression brutale des manifestations du dimanche 11 juillet sur l’île.

Par Journal cubain

 

 

: Afrique Monde