Nombre total de visites : 4451358
Aujourd'hui : 334
En ligne actuellement : 2

Cuba : La nouvelle mesure pour les voyageurs à l’arrivée à Cuba par Varadero et Cayo Coco est déjà entrée en vigueur

2021-06-21 13:29:14 - Depuis ce dimanche 20 juin, la nouvelle mesure affectant les voyageurs, résidents du pays ou non, qui se aient atteillé à Cuba via les aéroports internationaux des pôles touristiques est en vigueur. 

Ils doivent indiquer la réservation, prépayée, du forfait d’hébergement pour la quarantaine, qu’ils effectueront dans l’un des hôtels de la province d’arrivée. Le passager la montrera à la compagnie aérienne avant de monter à bord du vol.
 
Cette mesure s’est ajoutée aux mises en service le 5 juin dernier, où il est prévu que ceux qui entrent sur l’île par les aéroports de Varadero et De Cayo Coco devront payer sept jours et en monnaie librement convertible (MLC) leur isolement.
 
« L’obligation de présenter à l’arrivée un test pcr négatif effectué 72 heures à l’avance ainsi que la prise d’échantillons pour pcr à l’aéroport lui-même à l’entrée dans le pays, puis le sixième jour de la quarantaine à l’hôtel », rappelle le journal officiel Granma dans une note publiée ce dimanche.
 
Exigence indispensable pour monter à bord du vol
 
Selon les informations fournies par le Dr Francisco Duron, directeur national de l’épidémiologie au ministère de la Santé publique (Minsap), la date du vol de retour doit coïncider avec le début de la réservation de l’hôtel. La compagnie exigera ces documents comme condition indispensable pour monter à bord de l’avion.
 
Les forfaits d’isolement comprennent les sept jours d’hébergement et le transport de l’aéroport à l’hôtel. Ceux-ci ne peuvent être achetés auprès des agences nationales, avant le voyage ou à l’étranger que par l’intermédiaire des voyagistes qui commercialisent la destination Cuba. Ainsi, le colis ne pourra plus être acheté à l’aéroport. Il doit nécessairement être acheté avant de voyager, que ce soit sur le territoire national ou à l’étranger.
 
Le gouvernement cubain assure que cette nouvelle mesure vise à « améliorer la qualité de la prestation des services aéroportuaires » et à accélérer le mouvement des « passagers dans les aéroports internationaux des pôles touristiques ». Toutefois, il pourrait s’agissant d’un moyen de se protéger contre ceux qui arrivent sur l’île et qui ne peuvent pas couvrir les dépenses à ce moment-là.
 
Bien que la stratégie de paiement anticipé puisse éliminer cet inconvénient pour le régime cubain, elle entrave davantage les voyages d’affairesque les Cubains font avec l’importation des 120 kilogrammes autorisés par les douanes.
 
ParJournal cubain

 

: Afrique Monde