Nombre total de visites : 4451383
Aujourd'hui : 360
En ligne actuellement : 3

Palestine : L’armée d’occupation israélienne réprime sauvagement les jeunes mobilisés contre le vol des maisons

2021-05-09 18:15:11 - Le tribunal de Jérusalem ayant finalement demandé aux familles palestiniennes de « s’entendre avec les colons » pour négocier leur départ, (sic !), la situation est plus que tendue dans ce quartier palestinien. Le 2 mai, un juge, digne représentant de la « justice » israélienne, a fait savoir aux propriétaires palestiniens des maisons qu’il leur donnait 4 jours pour négocier avec les colons leur renoncement à leurs bien en échange d’un délai pour les abandonner. 

Et c’est le même Etat d’Apartheid qui prétend qu’il n’a pas besoin de la Cour Pénale Internationale (CPI), ses tribunaux se chargeant du boulot ! 
Plus  de 200 familles de Jérusalem-Est sont menacées d’expulsion actuellement, sans compter les ordres de démolition lancés par la municipalité dans plusieurs autres quartiers de Jérusalem Est, dont celui de Silwan, destiné à devenir un « parc archéologique ». Les démolitions de maisons se multiplient un peu partout, y compris à Jabal al-Mukaber, un autre quartier de Jérusalem où la construction d’un périphérique doit relier les colonies du sud de la Cisjordanie, ainsi qu’à al-Walaja, où 7 immeubles ont déjà été détruits pour construire un parc national, comme dans la zone de Sur Bahir où les maisons palestiniennes ont été déclarées se trouver sur une « zone tampon » inventée par les autorités israéliennes.
 
 
Et pour la première fois depuis 53 ans, Israël a entamé un recensement des seuls bien juifs de Jérusalem-Est, en commençant par Sheikh Jarrah. Les habitants viennent de faire un recours auprès de la cour suprême israélienne, faisant valoir qu’ils n’ont même pas été avertis, et ne peuvent pas faire valoir leurs droits de propriété dans ces circonstances. L’Etat a maintenant jusqu’au 3 juin pour se prononcer….
 
Qu’aucun média n’en parle, et que nos dirigeants détournent pudiquement le regard de ces vols et de cette violence mafieuse, n’empêche pas que la jeunesse palestinienne résiste, face aux coups, aux arrestations, au déni de droits, des forces du régime colonial, comme le souligne dans Al-Jazeera, Jalal Abukhater, Jérusalemite.
 
Source : CAPJPO-EuroPalestine

: Afrique Monde