Nombre total de visites : 4424341
Aujourd'hui : 425
En ligne actuellement : 2

Covid - 19 AstraZeneca : Un nouveau pays européen suspend le déploiement du vaccin d'AstraZeneca

2021-03-12 18:55:56 - La Bulgarie a annoncé ce 12 mars la suspension du déploiement du vaccin d'AstraZeneca, après d'autres pays européens. Le chef du gouvernement bulgare, Boïko Borissov, a déclaré que cette décision restera en vigueur jusqu’à ce que l’Agence européenne des médicaments (EMA) confirme sa sécurité.

Emboîtant le pas à plusieurs pays européens, la Bulgarie a annoncé ce 12 mars suspendre le déploiement du vaccin d’AstraZeneca.
 
Les inoculations du vaccin d’AstraZeneca sont suspendues jusqu’à ce que l'Agence européenne des médicaments (EMA) lève les doutes concernant sa sécurité, a indique le Premier ministre bulgare, Boïko Borissov, lors d'une réunion de traval.
 
L’utilisation du médicament pourra être reprise en cas de confirmation écrite de la part de l’AEM de sa sécurité, a-t-il précisé.
 
Auparavant, le Danemark, la Norvège, l’Autriche, l’Estonie, la Lituanie, la Lettonie et le Luxembourg avaient déjà suspendu l’utilisation du médicament.
 
Les causes de la suspension
 
Au Danemark, cette décision est intervenue «après des rapports de cas graves de formation de caillots sanguins chez des personnes qui ont été vaccinées avec le vaccin contre le Covid-19 d'AstraZeneca», a indiqué l'Agence nationale de la santé, tout en précisant qu'«à l'heure actuelle, on ne peut pas conclure de l'existence d'un lien entre le vaccin et les caillots sanguins».
 
Quant à l’Autriche, la suspension du vaccin a suivi le décès d’une infirmière de 49 ans qui a succombé à de «graves troubles de la coagulation» quelques jours après se l'être fait injecter.
 
Une enquête préliminaire de l’EMA a cependant fait savoir le 10 mars qu’il n’existait aucun lien entre le vaccin d’AstraZeneca et le décès survenu en Autriche.
 
Début mars, la France a autorisé l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca pour les personnes âgées de plus de 65 ans. En réaction à sa suspension dans certains pays, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a déclaré que la vaccination avec ce médicament se poursuivra à défaut de raisons de la suspendre.
 
sputniknews

: Afrique Monde