Nombre total de visites : 4496420
Aujourd'hui : 4
En ligne actuellement : 1

France - Eric Zemmour et Gilles Bouleau : les dessous de l’interview électrique dévoilés

2021-12-02 05:04:03 - Eric Zemmour a quitté le plateau du 20 heures de TF1, très fâché, mardi 30 novembre 2021. Le lendemain, le rédacteur en chef du service politique de TF1 et de LCI a décidé de livrer les coulisses de cette interview choc entre le candidat à l'élection présidentielle 2022 et Gilles Bouleau.

Cet entretien restera sans doute dans les annales de la télévision française. Mardi 30 novembre 2021, Gilles Bouleau a reçu Eric Zemmour sur le plateau du JT de 20 heures de TF1. Et pour cause : plus tôt dans la journée, l'éditorialiste a annoncé sa candidature à l'élection présidentielle de 2022.

Ainsi, le polémiste, devenu candidat, s'est rendu sur le plateau du journaliste de la première chaîne pour répondre à ses questions. Oui mais voilà, rien ne s'est passé comme prévu selon l'homme politique. En effet, Eric Zemmour a reproché au présentateur de ne pas lui avoir posé de questions au sujet de son programme politique. Il se serait alors concentré seulement sur les dossiers polémiques. A la fin de l'interview, le candidat a partagé son mécontentement : "Je trouve simplement qu'il n'y a pas eu de questions sur mon projet politique, et je le regrette (...) C'était le moment ou jamais", lui a-t-il lancé.

Adrien Gindre : "Quand on est embarrassé par une question, il faut essayer de transformer l'essai"

Au lendemain de cet entretien choc et suite aux critiques du polémiste, Adrien Gindre, rédacteur en chef du service politique de TF1 et de LCI, a tenu à révéler les coulisses de l'interview, sur le plateau de LCI. "Moi j'en suis ressorti avec une question, c'est : 'Comment Eric Zemmour a préparé ce 20 heures ?'", a-t-il déclaré. Le journaliste a alors expliqué que "l'esprit de l'interview" avait été décidé avec toutes les équipes : "Il ne s'agit pas de donner les questions dans le détail, parce que ça relève de la liberté du présentateur, mais on se met d'accord sur le fait que c'est une interview de lancement de campagne, et bien évidemment qu'il va être question du contexte dans lequel ce lancement de campagne intervient". Il avoue également qu'Eric Zemmour n'aurait "pas émis le souhait de parler davantage" de sa campagne. Adrien Gindre dénonce plutôt "l'incapacité d'Eric Zemmour à s'emparer des questions pour les tirer vers lui (...) Quand on est embarrassé par une question, il faut essayer de transformer l'essai. (...) Eric Zemmour n'a jamais fait ça". Des déclarations claires.

Laura D'Angelo-Femme Actuelle

 

 

 
 

: Afrique Monde