Nombre total de visites : 4463248
Aujourd'hui : 312
En ligne actuellement : 1

Russie : victoire sans surprise du parti de Poutine aux législatives ( A Mr le Président Poutine, l'Afrique Francophone à besoin de vous, ne tournez pas le dos à nos appels SVP. Nous ne voulons plus voir la France et ses miliciens arrogants estampiller Barkhane et consort en Afrique Francophone )

2021-09-19 23:48:19 - Les bureaux de vote viennent à peine de fermer, mais les premiers résultats confirment ce dont tout le monde se doutait. Le parti au pouvoir Russie Unie arrive en tête des législatives ce dimanche, selon les premiers résultats du scrutin dont l’opposition anti-Kremlin était pour l’essentiel exclue. 

La formation du président Vladimir Poutine récolte 38,75 % des voix, selon des résultats portant sur 9 % des bureaux de vote, annoncés par la Commission électorale. Elle devance les communistes du KPRF (25,06 %).
 
Suivent les nationalistes du LDPR, avec 9,6 % des votes, un nouveau parti baptisé « Nouvelles personnes », puis les centristes de Russie Juste (6,67 %).

L’opposition anti-Poutine exclue
 
Un sondage réalisé à la sortie des bureaux de vote place, lui, Russie Unie à 45,2 %, devant les communistes à 21 %. Lors des précédentes législatives en 2016, Russie unie avait obtenu 54,2 % des voix et les communistes 13,3 %, ces derniers semblant donc en voie d’améliorer leur score.
 
L’opposition anti-Poutine avait été pour l’essentiel exclue du scrutin. Les partisans de l’opposant emprisonné Alexeï Navalny ont en réaction appelé à voter pour les candidats les mieux placés pour battre ceux de Russie Unie, bien souvent des communistes.
 
Sous la pression des autorités russes, les géants du numérique Apple et Google ont retiré des applications du mouvement d’Alexeï Navalny qui donnaient des consignes de vote pour faire battre les candidats du pouvoir. Selon des sources, Google et Apple ont obéi par crainte d’arrestations de leurs employés en Russie.
 
Plusieurs observateurs indépendants et opposants ont fait état de fraudes importantes tout au long du scrutin, organisé en partie en ligne.
 
La messagerie Telegram, très populaire en Russie, a aussi supprimé ces consignes de vote sur sa plateforme.
 
Sans compter l’argent distribué par le Kremlin pour s’assurer de la fidélité de ses électeurs. À trois semaines du vote, Vladimir Poutine a ordonné le versement d’une prime aux militaires et membres des forces de l’ordre, une semaine après une aide versée aux retraités.
 
Les derniers bureaux de vote ont fermé à 20 heures, à Kaliningrad, enclave russe en Europe, mettant fin à un marathon électoral de trois jours.
 
Mais le parti Russie Unie, même victorieux, est cependant loin d’avoir gagné le cœur des Russes, comme en témoigne sa cote de confiance à moins de 30 %, selon le centre de sondage étatique VTsIOM.
 
Le parti est miné par les affaires de corruption, souvent révélées d’ailleurs par le mouvement d’Alexeï Navalny. En outre les Russes ont vu leur niveau de vie s’effriter ces dernières années, une réalité qui s’est accélérée avec la pandémie. Cette image très écornée ne menace cependant pas Vladimir Poutine qui reste, lui,, très populaire.
 
Le Parisien avec AFP - Titre : AM

: Afrique Monde