Nombre total de visites : 4409004
Aujourd'hui : 58
En ligne actuellement : 1

Mali/Cedeao : Voici pourquoi l’ivoirien Alassane Ouattara en veut à mort au Colonel Assimi Goita

2021-06-07 21:09:27 - La présence des jeunes militaires à la tête du Mali, insupportable pour la France et ses supplétifs d’Afrique,  donnerait-elle des poussées d’urticaires au président ivoirien, Alassane Ouattara, au point où il   ferait de leur éviction, ou plus précisément de l’éviction du chef de la junte malienne, Assimi Goita, son affaire personnelle?

C’est ce que pense le blogueur Chris Yapi qui vient de publier sur sa chaine Youtube  CHRIS YAPI TV OFFICIEL , un post qui ne manque pas de pertinence, sous le titre « SOMMET DE LA CEDEAO À ACCRA : LE COLONEL ASSIMI GOÏTA EN DANGER DE MORT. »

Un post dans lequel  ce spécialiste ivoirien des enquêtes “sûres” sur le régime en place à Abidjan, explique la peur indicible qu’éprouve le tombeur grâce à la France et à l’Onuci de Laurent Gbagbo, en sachant que tout à côté au Mali, de jeunes officiers de l’armée, soutenus par le peuple malien, ont pris le pouvoir au détriment du régime d’IBK qui faisait lui, tirer sur un peuple censé l’avoir élu.

Selon Chris Yapi, le président Ouattara qui pourrait en cela copier l’attitude de son mentor Houphouet vis-à-vis du très regretté révolutionnaire fondateur du Burkina Faso, Thomas Sankara, craindrait que le « mauvais exemple » malien fasse tâche d’huile : « Le Colonel Assimi Goïta résiste aux coups de boutoir d’Alassane Ouattara et gagne la sympathie de plusieurs chefs d’État. 

Alassane Ouattara a une haine viscérale pour tout ce qui est militaire. C’est le propre des hommes ingrats qui finissent par haïr ceux qui les ont faits ! Ils ne veulent pas voir leur reflet dans le miroir de l’histoire. Alassane Dramane Ouattara, le plus grand putschiste et déstabilisateur de l’histoire de la Côte d’Ivoire a une peur bleue des militaires parce qu’il en sait les méfaits.

Il est consumé par la haine et effrayé à l’idée d’être un jour, à son tour, renversé par un coup d’État. Alors, il s’active comme un beau diable pour broyer tout sur son passage et est cruel avec toute personne qui a un lien avec le métier des armes. S’il a une hantise, c’est bien d’être capturé par de jeunes soldats qui veulent lui faire sa fête. C’est pourquoi, depuis que les militaires au Mali ont fait irruption sur la scène politique, il n’en dort plus. Ses crises de nerfs se sont accentuées et il n’a qu’une obsession : déstabiliser le Mali et y faire élire un civil de paille. »

cameroonvoice

 

: Afrique Monde