Nombre total de visites : 4391020
Aujourd'hui : 449
En ligne actuellement : 2

Inde : Un variant «triple mutant» vient d'être découvert en Inde

2021-04-22 16:13:01 - Le Covid-19 et ses variants font des ravages en Inde. Alors que la seconde vague qu'affronte le pays est notamment imputable à l'émergence d'un nouveau variant, le B.1.617, également appelé «double mutant», une nouvelle souche du virus vient d'être découverte. Cette fois-ci, il s'agirait d'un variant «triple mutant». 

Le terme anxiogène de «triple mutant» signifie en fait que trois souches différentes du Covid-19 se sont rejointes pour former un nouveau variant. Par exemple, le B.1.617, le «double mutant» qui retient en ce moment l'attention internationale, est issu de la combinaison de deux autres mutations, E484Q et L452R, qui le rend entre autres choses plus contagieux.
 
Les scientifiques ne savent encore pas grand-chose à propos du «triple mutant», si ce n'est que, pour l'heure, il aurait déjà été détecté dans les États de Delhi, du Maharashtra, du Bengale-Occidental et de Chhattisgarh, rapporte The Times of India.
 
Dans une interview accordée à NDTV, un professeur d'épidémiologie à l'Université McGill, Madhukar Pai, a assuré que ce variant était «plus transmissible». Les études en cours sur cette nouvelle souche devraient nous en apprendre un peu plus sur sa dangerosité dans les jours à venir.
 
Un million de cas en quatre jours
 
L'Inde est complètement submergée par la flambée de l'épidémie sur son territoire. Le pays vient d'enregistrer un record mondial de contaminations de Covid-19 en une journée, avec plus de 310.000 nouveaux cas recensés au cours de ces dernières vingt-quatre heures. Sur quatre jours, le chiffre s'élève à un million de cas, précise The Independent.
 
Les grandes villes du pays sont les principaux foyers de contamination. Parmi elles figure New Delhi, la capitale, où le service de santé est au bord du gouffre. Les hôpitaux de la mégapole font face à une importante pénurie d'oxygène, tandis que les médicaments manquent sur tout le territoire.
 
Cette situation préoccupe également à l'international. Alors que le «double mutant» indien a déjà été détecté dans plusieurs pays du monde, notamment au Royaume-Uni, à Singapour, en Australie et aux États-Unis, l'émergence de cet énième variant ne pousse pas à l'optimisme. De son côté, la France a décidé d'imposer une quarantaine de dix jours obligatoire à tous les voyageurs en provenance d'Inde.
 
Slate.fr

: Afrique Monde