Nombre total de visites : 4381941
Aujourd'hui : 219
En ligne actuellement : 4

Ouganda : Un test rapide contre la Covid-19 fabriqué en Ouganda

2021-03-29 21:58:49 - Les tests de Covid-19 utilisés actuellement ne sont financièrement pas à la portée des populations les plus démunies. Des chercheurs ougandais ont conçu un kit low-cost qui permet de fournir les résultats en un temps record.

Une équipe de chercheurs de l’Université de Makerere en Ouganda a mis au point un test rapide pour dépister la Covid-19. Le kit fonctionne en détectant deux anticorps, l’immunoglobuline M (IgM) et l’immunoglobuline G (IgG), déclenchés lorsqu’une personne est infectée par le virus. D’après les concepteurs, il peut délivrer des résultats dans l’intervalle de 2 à 5 minutes.
 
Misaki Wayengera, qui avait déjà conçu un test rapide pour Ebola, s’en est inspiré pour développer celui contre le Coronavirus. Le kit a été développé grâce à l’aide financière octroyée par le gouvernement, les membres de l’Uganda Bankers Association, de la Deposit protection Fund of Uganda, et de l’ambassade de France près l’Ouganda.
 
« Nous avons déjà développé des tests rapides pour les maladies infectieuses… Alors quand la Covid est arrivée, nous nous sommes dit : ok, nous avons les compétences, pourquoi ne pas le faire ? », a-t-il déclaré sur Reuters.
 
Dans toute l’Afrique, des mesures sont prises afin d’enrayer la propagation du nouveau coronavirus. Mais les infrastructures de laboratoire nécessaires à la réalisation de tests approfondis sont peu nombreuses. Consciente de ces difficultés, l’équipe de chercheurs a voulu développer une solution qui serait facile à déployer et accessible au plus grand nombre.
 
« Il s’agit d’un test qui peut être utilisé dans les villages d’Afrique, dans des zones reculées où il n’y a pas de laboratoire, pas d’électricité, pas d’expert », a précisé Misaki Wayengera.
 
Le test est commercialisé au prix d’un dollar, contre 65 dollars environ pour ceux actuellement utilisés. Une somme faramineuse pour les populations des pays en voie de développement comme l’Ouganda.
 
Les chercheurs se sont associés à la société locale Astel Diagnostics Uganda, une structure certifiée par l’OMS, pour fabriquer un lot initial de 2 400 tests. Le produit approuvé par la National Drug Authority a un taux de précision de 70 %, mais ils espèrent pouvoir le porter à 90 %.
 
Le kit a été officiellement déployé le 17 mars sur le territoire national. Les développeurs espèrent le commercialiser dans toute l’Afrique subsaharienne. Des pourparlers sont en cours avec des investisseurs pour une production à l’échelle industrielle.
 
Source : Agence Ecofin

: Afrique Monde