Nombre total de visites : 4381918
Aujourd'hui : 196
En ligne actuellement : 2

Cameroun : La Covid-19 emporte l’homme politique Paul eric Kingue

2021-03-23 20:22:34 - Les populations de la commune de Njombé-Penja dans le déartement du Moungo sont inconsolables depuis ce matin de lundi 22 mars 2021. La cause, l’édile de cette commune rurale  est décédé la veille dimanche, peu avant minuit.

Selon quelques informations qui filtrent, l’homme politique a succombé des suites de la maladie à coronavirus qui l’avait conduit à être interné  à la clinique “Cameroun” à Bonanjo (Douala).
 
Militant du parti au pouvoir jusqu’à son arrestation sur fond de règlement des comptes politico-financiers en 2008 alors qu’il était maire de Njombé-Penja depuis un an (2007)  Paul Eric Kingue avait créé son propre parti politique, le Mouvement Patriotique pour un Cameroun Nouveau (MPCN) au lendemain de sa libération en 2015.
 
En 2018, il s’est allié au leader du MRC Maurice Kamto qui fera de lui son Directeur de campagne lors de l’élection présidentielle du 7 octobre. Cette alliance se poursuivra jusqu’en prison où il séjournera près de neuf mois avec le « président élu ».
 
A leur sortie des incompréhensions entre les deux hommes pousseront Paul Eric Kingue à reprendre son autonomie et à invectiver très véhémentement son ancien allié. Le fossé se creusera davantage à l’occasion du double scrutin législatif et municipal du 9 février 2020 auquel Paul Eric Kingue et son MPCN participeront, tandis que Maurice Kamto, son MRC et les partis alliés, optaient pour le boycott.
 
Paul Eric Kingue est de nouveau élu maire de Njombé-Penja, 12 ans après en avoir été éjecté. Depuis lors, le magistrat municipal qui rêvait de faire de sa commune un exemple de bonne gouvernance, ne cessait de mettre les autorités administratives en garde contre des actes de leur part tendant à entraver l’action communale par ces temps de décentralisation.
 
Dame nature en a disposé autrement,  puisque c’est depuis l’autre côté de la vie qu’il assistera à la vie de la commune qu’il aimait tant.
 
Que son âme puisse reposer en paix.
 
Par Ndam Njoya Nzoméné
 

: Afrique Monde