Nombre total de visites : 4347076
Aujourd'hui : 53
En ligne actuellement : 3

Cameroun : UN BELGE EMPRISONNÉ À YAOUNDÉ SANS ÊTRE JUGÉ

2020-12-22 21:57:39 - Alfred Ngya DASI est un Belge d’origine camerounaise, natif de Mbengwi (Nord-Ouest anglophone du Cameroun). Le 3 octobre 2017, il a été enlevé par des soldats camerounais à Mbengwi parce que soupçonné d’avoir participé deux jours auparavant à la commémoration du 56e anniversaire de l’indépendance du Southern Cameroons (actuelles régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun). 

Transporté à Yaoundé avec un centaine de jeunes gens, Alfred va être jeté à la prison centrale de Yaoundé.
 
Depuis cette date, Alfred DASI n’a jamais fait été jugé devant le Tribunal militaire de Yaoundé qui l’a inculpé pour “terrorisme”. Le 18 décembre dernier, le tribunal militaire lui a refusé la liberté sous caution malgré un certificat médical en bonne et due forme produit. Le 12 décembre dernier, c’est le juge d’Habeas Corpus (chargé de connaître des violations de la procédure pénale) qui a rejeté sa saisine sous le prétexte qu’il n’était pas compétent pour statuer sur ladite saisine.
 
Voilà le type d’Etat voyou que cette bande de villageois, qui a pris le Cameroun en otage depuis le 6 novembre 1982, veut imposer au peuple anglophone. Et ce sont ces mêmes zigotos qui qualifient de terroristes les Amba Restorations Forces alors que c’est par légitime défense que ces derniers se battent contre cette sauvagerie républicaine qu’on leur impose depuis 59 ans de fausse union avec la République du Cameroun.
 
Michel Biem Tong, journaliste web en exil
 

: Afrique Monde