Nombre total de visites : 4260396
Aujourd'hui : 418
En ligne actuellement : 1

Côte d'Ivoire : L'ex-ministre Amon-Tanoh candidat à la présidentielle en Côte d'Ivoire

2020-07-22 17:05:34 - ABIDJAN (Reuters) - Marcel Amon-Tanoh, ex-allié du président Alassane Ouattara et ministre des Affaires étrangères jusqu'en mars dernier, a annoncé mercredi sa candidature à l'élection présidentielle prévue le 31 octobre en Côte d'Ivoire, en rupture avec le parti du chef de l'Etat.

La campagne pour la présidentielle ivoirienne a été bouleversée le 8 juillet par la mort du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, candidat du RHDP, le parti d'Alassane Ouattara, pour succéder à ce dernier.
 
Ce scrutin du 31 octobre est perçu comme un test pour la stabilité de la Côte d'Ivoire, premier producteur mondial de cacao, plongé dans une guerre civile sur fond de fractures ethniques en 2010 à la suite de la première victoire d'Alassane Ouattara, contestée par le président sortant de l'époque Laurent Gbagbo.
 
Le RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix) a déclaré lundi avoir demandé à Alassane Ouattara de revenir sur sa décision de ne pas solliciter de troisième mandat mais les opposants au chef de l'Etat jugent qu'une candidature du président serait contraire à la Constitution.
 
Autre facteur de tensions potentielles, l'ancien Premier ministre et chef rebelle Guillaume Soro, en exil en Europe, faisait également partie des candidats mais il a été condamné en avril dernier à vingt ans de prison par contumace pour détournement de fonds.
 
Marcel Amon-Tanoh, ancien directeur de cabinet d'Alassane Ouattara, a démissionné en mars de son poste de ministre des Affaires étrangères, qu'il occupait depuis 2016, après la désignation d'Amadou Gon Coulibaly comme candidat du RHDP et sa candidature à la présidentielle n'est pas une surprise.
 
Des sources proches de Marcel Amon-Tanoh ont déclaré qu'il créerait sa propre formation politique dans les prochains jours.
 
Dans l'attente de la décision d'Alassane Ouattara, l'autre principal candidat en lice pour l'instant est l'ancien président Henri Konan Bédié, qui est octogénaire et a dirigé la Côte d'Ivoire de 1993 à 1999.
 
(Loucoumane Coulibaly; version française Bertrand Boucey)
Photo: Reuters/KHAM
 

: Afrique Monde