Nombre total de visites : 4260377
Aujourd'hui : 399
En ligne actuellement : 1

En Haïti, une fête car wash dégénère en pleine pandémie de Covid-19

2020-07-22 00:18:25 - Au moins une personne a été tuée à Port-au-Prince dimanche 19 juillet lors d’une intervention policière pour disperser une fête "car wash", interdite pour des raisons sanitaires. Ces fêtes, très populaires durant l’été dans la capitale, sont dans le viseur des autorités en Haïti, particulièrement en cette période de pandémie de Covid-19.

La semaine du 13 juillet, le commissaire de Port-au-Prince a officiellement interdit par décret les "car wash parties", des fêtes réunissant des centaines de personnes qui s’aspergent d’eau au rythme des musiques entraînantes d’un DJ. Dans la capitale, ces fêtes avaient déjà été interdites par le maire en août 2019.

Mais, malgré cette interdiction, des centaines de fêtards se sont retrouvés dimanche 19 juillet rue de l’Enterrement, dans le centre de la capitale, entraînant l’intervention de la police.

Selon le Haiti Standard, qui cite des témoins, la fête se déroulait dans le calme lorsque les forces de l’ordre sont intervenues sur les lieux et ont ouvert le feu pour disperser les participants. De son côté, le commissaire du gouvernement, Jacques Lafontant, a affirmé que ce sont les participants à la fête qui ont ouvert le feu en premier, tuant notamment une personne. Une enquête a été ouverte pour déterminer les faits. 

Plusieurs vidéos publiées sur les réseaux sociaux montrent des dizaines de personnes fuir la fête “car wash” en courant et criant alors quedes tirs retentissent.

Dans cette vidéo publiée sur la chaîne Passion Info Plus, les participants à la fête "car wash" prennent la fuite.

France 24

 

: Afrique Monde