Nombre total de visites : 4260377
Aujourd'hui : 399
En ligne actuellement : 1

Cameroun : JOSEPH ANTOINE BELL INSULTE GROSSIÈREMENT RICHARD BONA

2020-07-02 16:53:07 - Richard Bona est libre de jeter mon maillot…je n’ai pas de problème avec des personnes, mais je parle des idées, a réagi Joseph Antoine Bell concernant le geste de l’artiste Richard Bona résidant aux États-Unis, qui a décidé de jeter le maillot de l’ancien gardien de but qui a pris fait et cause pour la pérennité de Paul Biya au pouvoir depuis 38 ans.

Un Camerounais qui se présente à la frontière du Cameroun avec un passeport étranger et attend qu’on l’admette dans notre pays parce qu’il a une guitare est un idiot “, a poursuivi  sur la radio ABK , Joseph Antoine BELL, de nationalité française lui-même et ancien gardien des buts des Lions indomptables.
 
Il y a à peine trois jours, Joseph Antoine Bell pondait un post pour justifier ses positions contre l’alternance. Nous vous le proposons en intégralité.
 
“C’est à croire que nous allons à l’école pour rien !
 
Je vais cependant tenter, une dernière fois, de clarifier les termes du débats né de mon passage à la télévision récemment.
 
En somme il y a deux débats autour de la question de l’alternance au Cameroun, que beaucoup confondent, de mauvaise foi ou en toute bonne foi.
 
Le premier de ces deux débats porte sur la norme et l’autre porte sur l’action.
 
Sur la norme, j’ai rappelé lors de mon passage dans cette émission ce qui est en réalité une évidence : en l’état actuel des lois en vigueur au Cameroun, l’alternance au sommet n’est pas une obligation. De plus la Constitution a enlevé la limite des mandats il y a quelques années. Ceci est donc une répétition de l’évidence. C’est pareil à la présidence de la Fecafoot. Dans les deux cas, dire que l’alternance n’est pas obligatoire ainsi que je l’ai fait c’est répéter ce que dit la norme (ou la loi) en ce moment. Je n’ai donc pas émis une opinion personnelle qui serait comparée à celle d’autres personnes.
 
Quant à ma présence au sein des Lions, il ne s’est jamais agit d’alternance mais de concurrence, qui offrait une alternative aux entraîneurs.
 
Pour rester dans le foot qui nous donne une bonne leçon de choses, quand deux équipes arrivent au terme d’un match de coupe sans avoir pu se départager, le vainqueur sera désigné grâce à une séance de tirs aux buts pendant laquelle l’alternance est obligatoire pour le passage dans les buts et entre les tireurs des deux équipes.
 
A propos du second débat, relatif à l’action, certains disent il faut que l’alternance ait lieu au sommet de l’Etat au Cameroun. Ceci est une question qui ne m’a pas été posée et à laquelle je n’ai évidemment pas eu à répondre.
 
Cordialement
Joseph Antoine Bell
Leader d’opinion et Ancien Lion Indomptable.”
 
En traitant l’artiste international Richard Bona comme un simple ” idiot”, Joseph Antoine Bell va certainement avoir une réplique qui risque de faire très mal.
 

: Afrique Monde