Nombre total de visites : 4232827
Aujourd'hui : 28
En ligne actuellement : 2

Cameroun-Scandale : Un corps sans vie disparaît à Edéa

2020-05-14 13:55:18 - Mort du Covid-19, les restes d’un Camerounais ont mystérieusement disparus récemment dans le Littoral alors que l’on s’apprêtait à procéder à sa mise en terre dans un cimetière.

Département de la Sanaga Maritime, région du Littoral, la ville d’Edéa est dans le désarroi total depuis le 11 mai 2020. Le corps d’un certain Nyemb Ernest, un prétendu mort du covid-19 serait porté disparu au lieu de l’inhumation au cimetière d’Ekité dans l’arrondissement d’Edéa 1er. Il nous revient que le sous-préfet d’Edéa 1er, Stéphane Nke Ndjana, serait descendu sur les lieux saisir le chef de district de santé d’Edéa, qui a conduit l’équipe sur le site dans le but de désinfecter les lieux.

 Après quelques tergiversations et éclats de voix de la famille décidée à offrir au défunt des obsèques dignes de son rang et une sépulture dans la concession familiale, Dr Albert Emmanuel Nlend, le maire de la ville est descendu sur les lieux et a fait appel au commissaire central. Au bout du compte, la famille a fini par accepter que la municipalité inhume ce corps potentiellement dangereux pour tous. C’est ainsi que la dépouille mortuaire de Nyemb Ernest a été placée dans le car familial pour le cimetière municipal d’Ekité, sous forte escorte policière.

Au cimetière, la famille du défunt va recommencer avec les contestations autour du confort du tombeau. Ces derniers ne vont pas se laisser faire et vont disparaître avec la dépouille sous le regard impuissant du Dr Albert Nlend, maire de la ville. Qu’ont-ils fait de ce corps ? Nul ne le sait jusqu’à présent.

MD

 

: Afrique Monde