Nombre total de visites : 4232808
Aujourd'hui : 9
En ligne actuellement : 1

Cameroun : CHANTAL BIYA, MVONDO AYOLO ET ALFRED NGUINI DANS UN SCANDALE DES RÉSIDENCES D'AMBASSADEUR EN FRANCE. Il n'y aura pas de scandale, tant que c'est le même clan et la même ethnie qui tripatouille l'argent du Cameroun. Nous craignons fort que cela ne soit pire avec le Pr Maurice Kamto. Pour mettre de l'ordre a coup de pied au cul , il n'existe qu'une seule ethnie au Cameroun, l'ethnie Bassa'a. Capable de virer sa propre femme et ses enfants si rien ne marche correctement et sans état d'âme. Ce n'est pas pour rien qu'on appelle les Bassa'a Allemands du Cameroun. l'homme Bassa'a ne connait pas les histoires de frère du village, tu déconnes avec l'argent du peuple ? il te vire en te mettant dans la rue et entre les mains de la justice. Beaucoup de Bassa'a ont répudier leurs femmes a l'époque d'Ahidjo, en démissionnant de leurs postes dès qu'un nordiste Camerounais couchait avec leurs femmes. Promotion canapé via Madame, c'était le sport des nordistes . Ahidjo essayait de les faire rester dans le gouvernement avec des arrangements de vendeurs d'arachides, c'était niet. Pour conserver ton poste a cette époque, ta femme devait s'adonner sexuellement aux nordistes, si elle était encore potable. Seul les Bassa'a démissionnaient en laissant femmes et enfants à Ahidjo ( les baiseurs étaient le clan Ahidjo, surtout les gradés nordiste de pacotille et sans niveau des forces armées de l'époque). Plusieurs Ministres bassa'a ont dit niet a Ahidjo en abandonnant femmes et enfants. Certains ont fini Ambassadeurs sans leurs épouses. Nous avons vu des officiers Bassa'a en stage dans des écoles militaire a l'étranger, repartir au Cameroun pour deux jours, afin de casser les dents , côtes , bras de leurs épouses pour tromperie pendant leur absence, et prêt a en finir avec les baiseurs, quelque soit leur rang dans la République. La présidence de Biya en sait quelque chose, avec des évacuations sanitaire de ses femmes légères. Voilà certaines affaires que ne connaissent pas bon nombre de Camerounais. Des petits commandants Ekangs qui giflent des colonels Bassa'a nous avons vu çà , a l'intérieur des casernes. Un jour un jour, la roue va tourner. Ex : le feu Colonel Sing ancien directeur des transmissions de l'armée Camerounaise se faisant gifler dans son bureau par un petit commandant Ekang a choquer le peuple Bassa'a, et nous ne le pardonnerons jamais aux Ekangs. d'Autant plus que sa mort et celle de son épouse dans leur résidence dès sa mise en retraite reste suspect. Le capitaine Bassa'a qui était là le jour de l'altercation a failli tiré sur cet Ekang de merde . Le nombre de Colonel non Ekangs qui se font agressés par des faux bandits au Cameroun est devenu un sport

2020-05-05 22:50:28 - Alfred Nguini, l’actuel ambassadeur du Cameroun est dans de sales draps. Dans les couloirs de la République à Yaoundé, les choses se sont accélérés et peut-être de façon très négative. Mais peut-être doit il cela à sa vie de luxe qu’il entendait vivre avec sa copine ivoirienne

Quand il est arrivé à Paris, il a fait trois mois à l’hôtel le Collectionneur dans le 17ème arrondissement, l’un des hôtels 5 étoiles les plus luxueux de Paris très prisé par Bernadette Sassou Nguesso, la femme du président congolais, Sassou Nguesso. Pour près de 600 euros la chambre. Soit 54 000 euros , environ 36 millions fcfa en trois mois. C’est à dire dès son arrivée.
 
Après les trois mois il devait rejoindre la résidence des ambassadeurs dans le 94eme à Saint Maures. A 15 minutes de Paris. Une résidence achetée à plusieurs milliards fcfa lorsque Le Jeune MBELLA MBELLA était ambassadeur du Cameroun en France.
 
Attendez d’abord, revenons en arrière. Lorsque l’actuel ministre des Relations extérieures, arrive en France, il n’a pas de résidence. A l’époque, Ahmadou AHIDJO achète un appartement pour les ambassadeurs du Cameroun à Neuilly sur Seine. Mais Il ne savait pas que celui qui a été son 1er ministre Paul Biya allait épouser en 1994 Chantal Vigouroux qui devient Chantal Biya. Le luxe et elle font blanc bonnet et bonnet blanc. L’Etat C’est son mari. Elle décide d’arracher la maison des ambassadeurs à Neully sur seine.
 
Ainsi, Pascal BILOA Tang qui était à l’époque ambassadeur du Cameroun à Paris est prié d’aller ailleurs. L’ambassadeur du Cameroun devient sans domicile fixe et doit squatter des hôtels. Désormais cet appartement de Neuilly acheté avec l’argent du peuple camerounais revient à Chantal Biya qui a exigé et obtenu qu’il n’y a que elle et ses enfants qui ont le droit d’y résider. Une situation qui persiste jusqu’à ce jour.
 
Quand Mvondo Ayolo est nommé Directeur du cabinet civil, lorsqu’il est ambassadeur du Cameroun à Paris, lui également avait refusé la résidence de Saint Maures préférant la location d’un appartement luxueux dans le 16eme à Paris qui est payé par l’Etat du Cameroun. Normal il est ambassadeur. Mais, problème, lorsqu’il rentre au Cameroun il laisse sa famille dans cette maison dont la location continue d’être payée par l’Etat du Cameroun.
 
Lorsqu’une polémique est déclenchée sur l’abandon de la résidence de Saint Maures. MVONDO Ayolo, qui est déjà le tout DCC retire sa famille en location dans l’appartement du 16eme payé par l’Etat du Cameroun pour Saint Maures, résidence des ambassadeurs du Cameroun où il installe sa famille.
 
Pour finir, Alfred Nguini va faire pire que MVONDO Ayolo, après avoir passé trois mois au grand hôtel parisien 5 étoiles le Collectionneur. Présentement il vit dans une résidence hôtelière à Paris qui avoisine entre 6000 et 7000 euros par mois. Soit près de 4 millions de fcfa et ce depuis plus d’un an. A chacun de faire ses calculs.
 
Non c’est pas fini. faisons le récapitulatif pour bien comprendre.
 
Ahidjo achète la maison des ambassadeurs du Cameroun à Neuilly
 
Chantal Biya vient chasser l’ambassadeur de la maison de l’Etat pour ses enfants et elle .
 
L’ambassadeur devient sans Domicile fixe à Paris.
 
Le Jeune MBELLA décide au nom de l’Etat de prendre une nouvelle maison à coup de milliards
 
Mvondo Ayolo dit qu’il n’habite pas là bas et va prendre sa part d’appartement payé par l’Etat du Cameroun.
 
Alfred Nguini arrive il tape ses trois mois au collectionneur et refuse la résidence de Saint Maures.
 
Mvondo Ayolo retire ses enfants de l’appartement du 16eme et les envoie à Saint Maures dans la maison des ambassadeurs du Cameroun.
 
Alfred lui n’a pas problème. Il prend sa petite ivoirienne et va louer dans une résidence hôtelière qui coûte à l’Etat du Cameroun environ 7000 euros le mois.
 
Bon j’en ai terminé. Ainsi va la République.
 
Correspondance : Boris BERTOLD
Titre : AM

: Afrique Monde