Nombre total de visites : 4233709
Aujourd'hui : 253
En ligne actuellement : 1

Covid-19 : Survie Cameroun de Maurice Kamto remet du matériel et des équipements de lutte à l’Archevêché de Douala

2020-05-05 21:42:55 - Siège central de l’église du Christ qui est à Douala au Cameroun, l’Archevêché de Douala a servi de théâtre à un événement pas des plus ordinaires lundi. Il s’agissait de la remise par l’organisme d’entraide et de solidarité contre la pandémie du Coronavirus Survie Cameroun Survival Initiative (SCSI) créé par un groupe de Camerounais parmi lesquels le Pr. Maurice Kamto, dans l’optique de venir en aide aux populations précarisées et confuses du Cameroun, abandonnées à elle-même en cette période difficile.

La remise du don de Survie Cameroun était conduite par Me Albert Yondo Black Mandengue, en sa qualité de président de la Commission de Parrainage de SCSI. L’ancien Bâtonnier du Barreau du Cameroun, et chef de file historique des combattants de la liberté dont l’engagement politique dans la clandestinité –à la fin des années 1980- conduisit  à l’ouverture politique au Cameroun et à l’enclenchement du processus de démocratisation en cours, était accompagné pour la circonstance par e Dr. Modeste Ngono (médecin) ainsi que de MM. Martin Bapeck et Alain Boutchang.

Selon le Président du Comité de Gestion de cette plateforme de solidarité,  monsieur Penda Ekoka Christian, le don d’équipements à l’Archevêché de Douala constitué de 2000 masques chirurgicaux, 300 tests Covid-19 et 3850 masques barrières, constitue le début d’une série de donations appelée à suivre son cours dans les jours à venir.

Quelques jours auparavant, des dons encore plus importants de Survie Cameroun Survival Initiative avaient été déclinés par le ministre de la santé Publique du Cameroun qui ne pouvait pas les réceptionner sans entrer en conflit avec la ligne officielle du gouvernement camerounais qui est de traiter comme pestiféré, tout ce qui a un lien avec l’ancien candidat à l’élection présidentielle de 2018, Maurice Kamto, celui-là même qui avait réussi à mettre à nu le système électoral du Cameroun qui permet au chef du régime, Paul Biya, et à son parti, le Rdpc, de l’emporter à chaque élection, quelle que soit l’orientation donnée par les urnes. Depuis lors, l’Agrégé de droit et philosophe camerounais s’est taillé une violente inimitié des faucons du régime, à telle enseigne que le moindre de ses actes est interprété en face comme une manœuvre de déstabilisation du pouvoir en place.

Par Ndam Njoya Nzoméné

 

: Afrique Monde