Nombre total de visites : 4233735
Aujourd'hui : 279
En ligne actuellement : 3

Madagascar : Allocution présidentielle. Nouvelles mesures, un remède trouvé (espérons que le Président est sûr de son coup)

2020-04-20 06:25:46 - Les villes malgaches touchées par la covid-19 entament une période de déconfinement progressif. L’annonce a été faite hier soir par le président Andry Rajoelina, lors de sa déclaration à la Nation diffusée sur la Televiziona Malagasy (TVM). Une occasion pour lui d’annoncer les nouvelles mesures qui sont appliquées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, mais également l’existence d’un remède contre le coronavirus trouvé par les chercheurs malgaches.

Obligation du port de masque. Le chef de l’Etat a annoncé la reprise progressive des activités, notamment pour les villes où des cas de covid-19 sont enregistrés, à savoir Antananarivo, Toamasina I et II, et Fianarantsoa. En revanche, le port du masque reste obligatoire pour tous ceux qui circulent en dehors de leur domicile. À partir du lundi 27 avril, les personnes ne portant pas de masque seront sanctionnées et soumises à des travaux d’intérêt général, a annoncé Andry Rajoelina. Avant cette date, l’État lancera une campagne de distribution de masques au niveau de tous les quartiers à Antananarivo, Toamasina et Fianarantsoa. Il convient de noter toutefois que le couvre-feu est maintenu sur toute l’étendue du territoire, de 21h à 4h du matin. 
 
Reprise de l’école. Pour ce qui est du domaine de l’enseignement, le président de la République a annoncé le retour vers le chemin de l’école pour les élèves des classes d’examens. Aussi, la reprise a-t-elle été fixée pour le mercredi 22 avril pour les élèves en classes de terminale et de troisième ; et le lundi 27 avril pour les élèves en septième qui passeront le CEPE. Andry Rajoelina a annoncé que la distanciation sociale d’un mètre devra être respectée dans les écoles. Un élève par table, a-t-il proposé. En outre, des masques seront distribués à tous les élèves des classes d’examens. Par ailleurs, ils auront droit à une bouteille de « Covid Organics », le remède élaboré par l’Institut malgache des recherches appliqués (IMRA), pour la prévention et le traitement du coronavirus.
 
Reprise autorisée des activités pour le secteur privé. Si les fonctionnaires sont appelés à assurer un service minimum, les entreprises privées quant à elles sont autorisées à reprendre leurs activités de 6h à 13h, mais doivent s’organiser pour respecter les mesures de l’état d’urgence sanitaire. Même topo pour ceux qui travaillent à leur compte. Tous les restaurants et commerces doivent fermer leurs portes à 13h. A partir de demain [lundi 20 avril], les taxis et taxi-be peuvent reprendre du service, tout en respectant les mesures barrières. Trois passagers seulement seront autorisés à voyager dans un taxi, contre dix-huit dans un taxi-be. Tous les passagers de ces transports doivent obligatoirement porter un masque. Les taxi-brousses desservant les zones nationales et régionales, eux, ne sont pas encore autorisés à circuler. L’interdiction d’organiser des spectacles ou des manifestations publiques est toujours maintenue.
 
« Covid Organics ». Andry Rajoelina persiste et signe. Madagascar a réellement trouvé un remède contre le coronavirus. C’est ce qu’il a annoncé pendant son intervention sur la TVM. Un mois après la découverte des premiers cas de covid-19 sur la Grande île, le chef de l’Etat dévoile le « Covid Organics », un médicament trouvé par les chercheurs malgaches pour prévenir et guérir le coronavirus. 
 
Celui-ci est fabriqué à base d’Artemisia, une plante médicinale que feu le Professeur Albert Rakoto Ratsimamanga a introduit à Madagascar en 1975, selon les explications d’Andry Rajoelina. D’ailleurs, l’IMRA a travaillé étroitement avec les chercheurs malgaches dans l’élaboration de ce remède contre la covid-19. « J’annonce officiellement que les essais [cliniques sur les patients] ont été une réussite », a affirmé le chef de l’État. Et de faire savoir au passage que des laboratoires et cliniques venant notamment des États-Unis et de la Chine ont collaboré et collaborent avec la Grande île dans le processus de fabrication de ce médicament. Des négociations sont actuellement en cours en vue de réaliser des essais cliniques sur le plan international. Il convient de noter que pour le moment, le « Covid Organics » est présenté dans une bouteille, en solution buvable. Selon le président de la République, la présentation officielle de ce médicament contre le coronavirus par l’IMRA et les chercheurs malgaches est attendue demain, lundi 20 avril. Une occasion d’avoir davantage d’informations.
 
Davis R - midi-madagasikara 
Titre: AM

: Afrique Monde