Nombre total de visites : 4233716
Aujourd'hui : 260
En ligne actuellement : 3

Cameroun - POUR LE CODE : L'AMBASSADEUR DE FRANCE AU CAMEROUN DOIT AUSSI RÉPONDRE DES CRIMES COMMIS PAR PAUL BIYA

2020-04-20 04:18:27 - Le monde entier s'interroge depuis le jeudi 16 avril 2020 sur le vrai motif de la rencontre entre Paul Biya, président de la république du Cameroun et Christophe Guilhou, Ambassadeur de France au Cameroun.

Alors que le peuple camerounais souhaite que Paul Biya leur parle, il semble répondre et parler plutôt à la France, cette mère patrie pourtant critiquée il y a seulement deux mois par des Biyaïstes pour ingérence dans les affaires du Cameroun.
 
Cette "apparition" de Paul Biya en compagnie de l'ambassadeur de France au Cameroun a donné lieu à un autre visage de la résurgence de la françafrique avec pour preuve que le dictateur du Cameroun n'est que l'élève d'une puissance étrangère et plus précisément de la France.
 
Christophe Guilhou a été reçu par un des dirigeants les plus sanglants de la Françafrique, et s'en vante dans plusieurs de ses Tweet.
 
Cette visite purement intéressée au dictateur Camerounais n'avait comme principal objectif que de montrer aux yeux du monde entier que c'est la France qui dirige de facto le Cameroun.
 
Ceci n'est autre que la résultante de la preuve du mépris de Christophe Guilhou pour le peuple camerounais et pour ses pères fondateurs lâchement assassinés par cette même France alors que ces derniers réclamaient simplement l'indépendance du Cameroun.
 
En France, Christophe Guilhou et ses concitoyens n'auraient jamais accepté qu'Emmanuel Macron disparaisse pendant des mois face à la pandémie du Covid 19, sans le moindre signe de vie, sans adresse à la nation française sur les mesures prises pour la lutte et la riposte contre la pandémie de Coronavirus qui est en train de décimer les populations.
 
Dans ses multiples Tweets, Christophe Guilhou jubile de "l'apparition" de Paul Biya. Il fait ainsi la promotion de la Françafrique et du dictateur Camerounais, alors même que l'actualité, avec le nombreux des personnes contaminées du Covid-19, remet sur le devant de la scène, une fois de plus, l'abandon du peuple camerounais à son sort face aux multiples maux qui minent la société camerounaise.
 
Depuis ce 16 avril 2020, Monsieur Christophe Guilhou, Ambassadeur de France au Cameroun s’est carrément substitué à la communication officielle du Cameroun pour devenir l’agent de propagande du pouvoir de Yaoundé
 
Le Collectif des Organisations Démocratiques et Patriotiques des Camerounais de la Diaspora est profondément scandalisé par cette attitude, et exige que Monsieur Christophe Guilhou puisse s'excuser devant le peuple camerounais.
 
Nous tous, citoyens, organisations qui défendons les droits humains et une solidarité entre les peuples, pensons que les valeurs portées à travers notre réaction méritent autre chose que du mépris et des insultes.
 
Nous exigeons de la France qu'elle puisse rassurer le Peuple Camerounais quant à volonté de la France de respecter le droit du peuple camerounais à la souveraineté que la France bafoue depuis des décennies.
 
Nous condamnons ces clichés méprisants de la France qui font des États africains de vulgaires peuples sollicitant sans fin l'aumône de la France.Cette attitude d'autant plus inacceptable quand on sait que les avantages que tirent la France et les autres États occidentaux de leurs rapports économiques depuis toujours, sont nombreux.
 
Le CODE a pris acte de cette provocation et se réserve le droit exclusif de choisir la forme et les moyens de sa riposte en temps opportun.
 
Le CODE dénonce l’attitude mafieuse de cet ambassadeur qui s'est substitué depuis lors à la communication officielle du Cameroun et en profite pour lui signifier qu’il doit aussi répondre devant l’histoire de l’humanité des crimes commis par le régime de Paul Biya au Cameroun.

Fait à Bruxelles le 17/04/2020

La cellule de communication du CODE
Courriel: comitedecoordinationcode@yahoo.fr 
http://lecode.canalblog.com/ 
 

: Afrique Monde