Nombre total de visites : 4233709
Aujourd'hui : 253
En ligne actuellement : 2

Cameroun : Doutes sur le bilan des morts du Chinese Virus. ULTIMATUM AU GOUVERNEMENT CAMEROUNAIS PAR ETONDE ETONDE

2020-04-19 05:30:25 - Etonde Etonde, Homme politique exprime ouvertement ses doutes sur le bilan des morts du Covid-19 au Cameroun,redoutant que les chiffres officiels soient fortement sous-évalués. Et que la décision prise par le gouvernement de ne plus donner les chiffres en terme de contamination, cas de malades , et de décès soit une décision impopulaire et irresponsable. Cette décision causera plus de dégâts en terme de propagation de la pandémie. Aucune réelle politique n'a été adoptée pour faire face au covid-19 .

Les autorités sont impuissantes, sous informés, communiquent peu, font du copié collé des méthodes françaises, sans aucune initiative prise qui soit propre au contexte local.

Quelque chose dans ce chiffre ne nous a pas convaincus et nous sommes allés voir les statistiques sur la moyenne des décès dans les quartiers et auprès des familles éplorées" poursuit-il," le nombre de décès dans des conditions pas normales aurait dû être bien Supérieur au nombre de décès officiellement attribué au coronavirus"."les contaminations sont beaucoup plus nombreuses que ce que l'on dit. Le nombre de morts aussi est plus important car il y a beaucoup de malades chez eux et on ne sait pas comment ils vont" , a déclaré Etonde Etonde. En plus on ne prend pas en compte les cas asymptomatiques Un avertissement que Etonde Etonde adresse au gouvernement. Et leur demande de revenir sur cette décision qui aura un impacte néfaste sur le plan national et international. 

" les bailleurs de fonds, les investisseurs, les partenaires internationaux s'appuieront dessus pour nous enlever le peu de confiance qui restait de toutes nos méthodes maladroites" La crise du Covid-19 "va exploser de manière dramatique" dans les prochains jours si rien n'est fait "On va vivre dans les prochains jours un véritable enfer" car le gouvernement n'a envoyé aucune communication franche, les gens continuent à faire comme ils veulent, les policiers et les gendarmes sur la première ligne de front sont sous-équipés ou pas équipés du tout, le matériel médical et sanitaire de protection est introuvable pour le corps médical.

Ces braves hommes et femmes ne devraient pas être utilisés tout le temps comme de la chaire à Canon pour satisfaire des intérêts égoïstes. Car ce sont des pères et des mères de famille, des fils et des frères de chacun d'entre nous.

Nous n'accepterons pas que cette pandémie sous un énième masque qui cachera les tares de nos incompétences, "si vous êtes dépassé par la situation dites le" les gens prendront leur vie en main comme ils le font depuis plus d'un demi-siecle pour survivre.

Je suis conscient que le système hospitalier est beaucoup fragile, que tous les systèmes de santé ont montré leurs limites à travers le monde. Mais cette opacité sur le Covid-19 est inutile. Le Cameroun regorge des ressources humaines nécessaires pour apporter une réponse solide à cette pandémie, de quoi la contenir et même éradiquer sur notre seul, mais les autorités en plus doivent adopter une politique d'apaisement inclusive en ouvrant la solidarité aux locaux de tout bords. Et non croire que c'est une occasion de museler, intimider leurs adversaires politiques.

Au peuple Camerounais, je demande de prendre cette pandémie au sérieux, l'heure est grave, le puissant ennemi invisible qu'est le Covid-19 est dans notre cher et beau pays et fait des ravages,il sème malheure et désolation dans nos familles silencieusement. Barons lui la route en nous protégeant, et en protégeant nos enfants frères, sœurs et parents dans le respect des petites règles d'hygiène connues de tous qui devraient faire partir de notre quotidien. Une distance entre les personnes est recommandée en Espagne ils parlent de deux mètres car les postillons se déplacent sur plus d'un mètre. Chacune de vos vies comptent pour moi.

Que Dieu bénisse le Cameroun.

Camer.be : Leandre Ndzie

 

 

: Afrique Monde