Nombre total de visites : 4191254
Aujourd'hui : 72
En ligne actuellement : 2

Cameroun - Covid-19 : Masques extraits de poubelles vendus au Cameroun

2020-03-25 22:03:20 - Cameroonvoice a appris que certaines entités camerounaises alertent leurs employés sur la possibilité pour des cache-nez vendus dans les rues camerounaises d’être extraites des poubelles d’hôpitaux.

Ce sont les officiels de l’entreprise Energy of Cameroon (ENEO), opérateur de distribution de l’énergie électrique au Cameroun qui ont donné cette alerte au moyen d’un communiqué interne qui a fuité dans les réseaux sociaux. D’un ton incisif la note barrée du titre Attention Attention apprend avec certitude que « des individus récupèrent des masques et autres matériels des poubelles des hôpitaux. Il est probable que ceux-ci soient revendus dans la rue. », Pressent le responsable d’Eneo qui  invite ses collaborateurs à être regardant à cet égard. « Évitons d’acheter des masques ou tout autre matériel dans la rue ; achetons tous nos matériels médicaux en pharmacie; et quand bien même nous achetons en pharmacie, contrôlons bien l’emballage, les dates, etc.», Précise-t-il.
 
des individus récupèrent des masques et autres matériels des poubelles des hôpitaux. Il est probable que ceux-ci soient revendus dans la rue
 
ENEO
Cette information a tout pour être vraisemblable tout d’abord parce que le Cameroun ne dispose d’aucune usine de fabrication desdits masques (en pénurie dans des pays occidentaux) à ce jour. Aussi,   depuis la survenue du premier cas de Covid-19 le 6 mars au Cameroun, la quasi-totalité des accessoires nécessaires à la prévention se font de plus en plus rare quand leur prix ne passe pas du double au triples sur le marché.  Il nous revient également que même certaines fruits (citron) et autres condiments (gingembre) à qui d’aucuns ont attribué des vertus curatives ou préventives se font rare sur les étales. Certains Camerounais en ont donc fait une source de revenus. Le recyclage des masques dans les poubelles d’hôpitaux ne pourra que prospérer avec le mutisme des autorités camerounaises qui n’ont jusque-là annoncé aucune mesure palliative à ce risque qui se profile.
 
L’ordre national des médecins du Cameroun a annoncé le 24 mars lors d’un point de presse à Yaoundé qu’il effectuera un don de plus d’un millier de masques de protection aux médecins Camerounais d’ici la semaine prochaine. De ce point de vue on peut dire que les médecins du Cameroun seront épargnés pour un temps, mais il n’en n’est pas de même pour les citoyens lambda dont la bourse les limite à s’offrir des moyens de protection au rabais . Rappelons que Le pays compte à ce jour 75 cas d’infections avec 1 décès et 2 guérisons.
 

Par Romulus Dorval Kuessie

: Afrique Monde