Nombre total de visites : 4191271
Aujourd'hui : 89
En ligne actuellement : 1

NIGERIA : ALERTE! LE PRÉSIDENT DU NIGERIA GRAVEMENT MALADE

2020-03-25 20:45:40 - J’exprime un profond chagrin et une profonde tristesse à propos de la perte de soldats tombés dans une embuscade tendue par des terroristes dans le village de Gorgi, dans l’État de Borno.

C’est l’extrait d’un communiqué de la présidence nigériane rendue publique mardi soir par Mallam Garba Shehu, conseiller à la communication et aux relations publiques de Muhammadu Buhari, après  la mort lundi de près de 70 soldats nigérians à la suite de l’attaque de leur convoi par Boko Haram dans l‘État de Borno au nord du pays.

” Malgré les tragédies et les incidents, nous ne pouvons pas permettre aux anarchistes et aux assassins de masse de prendre le pays en otage. J’invite ainsi nos soldats à ne pas laisser l’incident affecter leur moral “, poursuit le communiqué  chef de l‘État nigérian.

Mais 24 heures seulement après, on apprend que le chef des armées et président du Nigéria est entrain de perdre ses forces. Selon le journaliste  Kemi Olunloyo, le président Buhari est très malade. Une assistance respiratoire a même déjà été amenée d’un hôpital pour mettre en place une unité de soins intensifs de fortune à la villa présidentielle pour le traitement du président nigérian.

“Le président Buhari est très malade avec une toux persistante. Une assistance respiratoire a été amenée d’un hôpital pour mettre en place une unité de soins intensifs de fortune pour soigner notre commandant en chef. Il a eu des contacts avec son chef de cabinet, M. Kyari, qui a été testé positif pour CORONAVIRUS #COVID19. Merci de prier pour le président “, a écrit le journaliste sur son compte Twitter.

En juillet 2017, l’état de santé du président Buhari est au centre de spéculations depuis la mi-2016, où il s’était rendu pour la première fois à Londres suivre un traitement de ce que la présidence nigériane avait qualifié d’infection de l’oreille.

Il avait ensuite passé près de deux mois dans la capitale britannique, en janvier-février derniers, et, à son retour début mars, avait déclaré n’avoir “jamais été aussi malade” de sa vie, révélant avoir subi des transfusions sanguines et une batterie d’examens.

La nature de sa maladie n’a toutefois jamais été révélée. Ses rivaux à la présidentielle de 2015 avaient alors déclaré qu’il souffrait d’un cancer de la prostate, mais Buhari avait démenti.

par CF

 

: Afrique Monde