Nombre total de visites : 4189724
Aujourd'hui : 424
En ligne actuellement : 3

Italie : LE CORONAVIRUS TUE 14 MÉDECINS ET LE DIRECTEUR DE L’HÔPITAL

2020-03-22 19:36:23 - Quatorze  médecins ont perdu la vie, avec au moins 2 629 agents de santé infectés. Le professeur  Giuseppe Finzi, 62 ans, travaillait   à l’hôpital universitaire de Parme et avait précédemment brigué le poste de maire de Soragna.

Le Dr Luigi Ablondi est décédé lundi à l’hôpital de Cremasco, qu’il dirigeait depuis 11 ans, à l’âge de 66 ans, selon Il Nuovo Torrazzo .

Les derniers chiffres sur les travailleurs de la santé infectés ont été publiés par une fondation de santé qui a déclaré que le «grand nombre» de médecins infectés montrait que les procédures et l’équipement de protection des médecins étaient «encore inadéquats».

Le problème est bien pire qu’en Chine, car « 8,3% représente plus du double du pourcentage de la cohorte chinoise », a déclaré le président de la fondation Gimbe, Nino Cartabellotta, aux médias italiens.

Jeudi 19 mars, le Corriere della Serra a rendu hommage à 14 méde­cins italiens morts depuis le début de l’épi­dé­mie de coro­na­vi­rus (Covid-19). « Nous ne pouvons plus tolé­rer que nos méde­cins et nos agents de santé soient envoyés combattre le virus à mains nues », déplore le président du conseil de l’ordre des méde­cins Filippo Anelli.

Anelli a ajouté cinq noms à la triste comp­ta­bi­lité qu’il tient depuis l’ar­ri­vée de la mala­die en Italie : Giuseppe Finzi (62 ans, Parme), Luigi Frus­ciante (71 ans, Côme), Giuseppe Lanati (73 ans, Côme), Anto­nino Butta­fuoco (66 ans, Bergame) et Luigi Ablondi (66 ans, Crémone).

La veille, Marcello Natali était décédé à l’âge de 57 ans après avoir dû travailler sans gants à cause de la pénu­rie. « Arrê­tons de dire que c’est une mauvaise grippe, les pauvres malheu­reux qui se présentent aux urgences ont tout sauf les compli­ca­tions d’une grippe », aver­tis­sait Daniele Macchini, méde­cin de Bergame, dès le 7 mars.

Par CF

 
 

: Afrique Monde