Nombre total de visites : 4189736
Aujourd'hui : 436
En ligne actuellement : 1

GABON: DE FORTES TURBULENCES ENTRE NOUREDDINE BONGO ET L’ELYSÉE

2020-03-12 19:49:23 - Le courant est mal passé entre Noureddine Bongo, fils d’Ali Bongo et héritier désigné, et Franck Paris, conseiller Afrique d’Emmanuel Macron, qui se sont rencontrés début de février à Paris.

Le rendez vous qui avait été pris début février entre Franck Paris, le conseiller Afrique d’Emmanuel Macron et Noureddine Bongo, fils du président Ali Bongo et héritier désigné, s’est fort mal passé.
 
Un cadavre dans le placard
 
Le conseiller Afrique d’Emmanuel Macron s’entendait en effet fort bien avec Brice Laccruche, le directeur de cabinet franco-gabonais de la Présidence qui longtemps détenait la réalité du pouvoir comme, du moins avant qu’il ne soit emprisonné, cet hiver, et ses proches torturés, tous avec de lourdes accusations de malversation.
 
Or la mise en détention du bras droit du président gabonais a été largement provoquée par le fils d’Ali Bongo, Noureddine Bongo, qui voyait en Laccruche un rival dans la course à la succession de son père malade et usé.
 
Des charges alourdies
 
D’après les informations de Mondafrique, l’entretien entre le fils Bongo et le conseiller de Macron n’a pas été concluant. Les deux hommes, semble-t-il, n’ont pas trouvé de terrain d’entente.
 
Il semble même que le pouvoir gabonais veuille alourdir les charges contre Brice Laccruche en l’accusant non seulement de corruption, mais aussi de complot contre l’Etat.
 
Changement d’époque
 
A l’époque de Jacques Foccard, redoutable et tout puissant conseiller Afrique du général de Gaulle, un coup de fil de l’Elysée aurait suffi pour libérer Brice Laccruche. Les temps changent!
 
Source : Mondafrique

: Afrique Monde