Nombre total de visites : 4139294
Aujourd'hui : 1107
En ligne actuellement : 6

LES RELIGIONS IMPORTÉES SONT-ELLES À L’ORIGINE DU RETARD DE L’AFRIQUE ?

2020-02-13 00:03:28 - CHERS KAMITES ÉSOTÉRIQUES, TOUS LES PLUS GRANDS PAYS DU MONDE ONT ABANDONNÉ LEUR SPIRITUALITÉ ANCESTRALE MAIS ILS ÉVOLUENT.

Les Chinois ont importé leur spiritualité de l’Inde car Bouddha était un dravidien. Bouddha n’est donc pas l’ancêtre des chinois. Mais ils évoluent dans tous les domaines. Pareil pour l’Indonesie qui pratique majoritairement l’islam ( la religion des arabes).

La Corée du Sud possède la plus grande église évangélique au monde, l’Eglise presbytérienne fondée par Yon Jih Cho. C’est la preuve qu’un grand nombre des coréens ont préféré Jésus-Christ et non Bouddha ( pourtant les deux ne sont même pas originaire de la Corée).

Au shintoïsme ancestral, les japonais associent non seulement la pratique majoritaire du Yoga qui vient de l’Inde mais aussi des aspects cultuels du taoïsme importés de Chine.

Tous ces peuples ont importé une facette ou toute leur spiritualité actuelle de l’Inde. Ils n’ont jamais eu une inspiration exclusive et locale de ces spiritualités.

La Russie Orthodoxe doit-elle retourner aux divinités Slaves de leurs ancêtres Rod, Yarilo et Triglav pour vaincre la domination culturelle des Etats-Unis dans le monde?

Les Européens doivent-ils retourner à la civilisation Gauloise et Celtes de leurs ancêtres et à leurs dieux Cernunnos, Toutatis et Lug pour se libérer du Sionisme et du Dieu juif importé? L’Europe et les USA pratiquent le christianisme pourtant cette religion d’origine est née en Orient chez les Hébreux et non en Occident. Personne ne se plaint chez eux. Ils évoluent en tout.

Actuellement aucun pays puissant dans le monde ne pratique la spiritualité ancestrale. Tous ont abandonné carrément leurs ancêtres et ils évoluent sans soucis. Je mets n’importe qui au défi de me prouver le contraire.

Soyons cohérents pour avancer en posant le bon diagnostic du retard de l’Afrique, au lieu de perdre un autre siècle à se mordre la queue.

Seuls les africains passent leur temps à pleurnicher en accusant les religions d’être responsables de leurs échecs. S’il n’y a qu’en Afrique que ces mêmes religions musulmanes ou chrétiennes ( d’origine sémite) deviennent nocives, là où elles ne l’ont pas été pour le développement de l’Iran perse ou pour le développement de l’Europe “aryenne”, alors c’est aux africains de revoir leurs mentalités.

Le secret du développement c’est le travail et la détermination du groupe social à poursuivre un but commun de réussite. C’est tout.

LE RETOUR AUX CULTES DES ANCÊTRES OU AUX ORIGINES N’A JAMAIS ÉTÉ FORCÉMENT LA CLEF DU DÉVELOPPEMENT. LA PREUVE EST LÀ DEVANT VOUS DANS CETTE PUBLICATION.

Un texte de Solo Bouba SB

 

: Afrique Monde