Nombre total de visites : 4246293
Aujourd'hui : 96
En ligne actuellement : 1

CAMEROUN: MUNICIPALES ET LÉGISLATIVES.LE RDPC REMPORTE LA MISE À L’OUEST

2020-02-12 23:23:58 - Le parti au pouvoir a gagné 30 communes sur 40 et reste bien parti pour les législatives, en attendant la décision du Conseil constitutionnel.

Mifi : Le Rdpc et … le SDF forcément

Au décompte des suffrages valablement exprimés dans l’arrondissement de Bafoussam I, le SDF et l’ancien maire Cyrille Ngnang, par ailleurs tête de liste, créent la sensation en l’emportant d’une courte avance (51,03%), soit 6 316 suffrages exprimés contre 6 059 pour le Rdpc conduit par le maire sortant Dr Jules Hilaire Focka Focka. A Bafoussam II, autre sensation : la liste du parti du flambeau l’emporte sur celle du SDF et son solide maire, Emmanuel Tagne Ngeko, en place depuis 17 ans. Le score est sans appel : 7 981 voix contre 6 548. En plus de cet exploit, le Rdpc maintient son emprise sur la mairie d’arrondissement de Bafoussam III. Une victoire acquise haut la main face au SDF (8 340 suffrages contre 2 612). Au finish dans ce département, le Rdpc conserve deux mairies sur trois, contre une pour le SDF.

Koung-Khi : Vive le Rdpc !

A Bandjoun, le patriarche Victor Fotso qui conduisait la liste du Rdpc, avait face à lui, un jeune aux dents bien longues. Le prince Gilles Ngnié qui conduisait la liste de l’Offre Orange pour le salut du Cameroun. Hilaire Kamga, le mandataire de ce parti, était en course pour les élections législatives. La fougue de ces jeunes n’a pas eu raison du vétéran maire, Victor Fotso, qui l’emporte avec 87,35% des suffrages exprimés. Le duel des vétérans a aussi opposé dans l’arrondissement de Djebem, le Pr Lazare Kaptué qui menait la liste du Rdpc, à SM Paul Tchatchouang, ancien vice-président de l’Assemblée nationale et du Sénat. Le vice-président du SDF et sa liste ont plié l’échine face au maire sortant qui a obtenu 66,40% de suffrages. A Bayangam, le Rdpc gagne avec 77,53% devant l’Undp, le SDF et l’Offre Orange.

Noun : l’UDC dicte sa loi

L’Union démocratique du Cameroun (UDC) du Dr Adamou Ndam Njoya a conforté son ancrage dans ce département en glanant six communes (Foumban, Foumbot, Njimom, Malentouen, Massangam, Koutaba) sur les neuf en compétition. Fait remarquable : la commune de Foumbot, véritable poumon du département, aux mains du Rdpc en 2013, est retombée dans l’escarcelle de l’UDC. Le Rdpc qui avait pourtant mené une grande campagne pour arracher les suffrages des électeurs a raté son pari. Néanmoins, le parti au pouvoir conserve les mairies de Magba, Bangourain et Kouoptamo. Foumban demeure le fief de l’UDC qui y a gagné avec le plus grand écart de voix (15 390 contre 10 937 pour le Rdpc)

Haut-Nkam : l’UMS et le Mcnc gagnent du terrain

La carte politique de ce département a été modifiée après le double scrutin de dimanche dernier. Les communes de Banka et Banwa, précédemment aux mains du Rdpc, seront désormais contrôlées respectivement par le Mouvement citoyen national camerounais (Mcnc) et l’Union des mouvements socialistes (UMS). A Banka, le jeune Clovis Nguessieuk, transfuge du Rdpc a réussi son pari avec le Mcnc et entend désormais impulser une nouvelle vision dans cet arrondissement. En plus de Banwa, l’UMS garde également la commune de Bafang. Les communes de Kekem, Bana, Bakou et Bandja restent Rdpc.

Menoua : le Rdpc reste solide leader

Le SDF, l’Undp et le Paddec du ministre délégué Jean de Dieu Momo pensaient pouvoir peser dans ce département pour glaner une à deux communes et un à deux sièges de députés sur les cinq en compétition. Le portail des camerounais de Belgique (@camer.be).Il n’en a rien été. Les tendances annoncent une razzia du Rdpc aux municipales. Ainsi, les communes de Fokoué, Dschang, Fongo-Tongo, Santchou, Nkong-Zem et Penka Michel demeurent aux mains du Rdpc avec des scores qui oscillent entre 66% et 100%.

Haut-plateaux : le Rdpc sans surprise !

Comme il fallait s’y attendre, le Rdpc a remporté presque sans surprise les quatre communes en compétition (Baham, Batié, Bangou, Bamendjou) ainsi que les deux sièges de députés. A Baham, le SDF qui était conduit par Patrice Kamdem n’a rien pu faire face à la liste Rdpc que conduisait Dieudonné Kamdem. A Bamendjou, le maire sortant et tête de liste Rdpc Kamdoum a battu la liste de l’Undp conduite par Jean Pierre Noumbou. Les scores sont sans appel : plus de 90% des suffrages valablement exprimés. Dans les communes de Bangou et Batié, le Rdpc était le seul parti en lice.

Ndé : un plébiscite pour le Rdpc

Ici, l’enjeu était simplement une question de participation. Le Rdpc étant le seul parti en compétition dans les quatre communes, (Bangangté, Bassamba, Ba- zou et Tonga) et pour les deux sièges de députés. Le président du Sénat, Marcel Niat Njifenji est allé accomplir son devoir citoyen dimanche après-midi dans l’un des nombreux bureaux de vote du département. Les tendances confirment une razzia du Rdpc avec carrément 100% des suffrages exprimés à Bassamba, Bazou et Tonga. A Bangangté, le taux est de 99,91%.

Bamboutos : le Rdpc en tête

La bataille s’annonçait rude dans ce département pour les communes de Galim et de Mbouda. A Galim, le jeune Olivier Atinbop Tshouongang, tête de liste du Pcrn aux législatives et aux municipales, affrontait son géniteur Elie Saker Tshouongang, aux municipales, avec l’ambition de l’emporter pour asseoir son vaste programme politique. Il a malheureusement échoué dans sa quête. Les résultats donnent le Rdpc vainqueur avec 57,33% des 9 980 suffrages exprimés. A Mbouda, le Rdpc gagne également avec 78,32% des 18 364 suffrages exprimés contre le SDF conduit par Jean Claude Kuete. Les deux autres communes (Babadjou et Batcham) sont restées entre les mains du Rdpc, seul parti en lice.

Cameroon Tribune : Eric Vincent FOMO et Honoré FEKOUO

 

: Afrique Monde