Nombre total de visites : 4246277
Aujourd'hui : 80
En ligne actuellement : 1

Soudan : L’EX PRÉSIDENT OMAR EL-BÉCHIR LIVRÉ À LA CPI

2020-02-12 00:43:32 - Le Soudan n’a jamais ratifié les accords de la Cour Pénale Internationale. Le président Omar el-Béchir se croyait à l’abri de cette instance judiciaire qui sévit contre les dirigeants africains. Mais, une fois qu’ il a été déchu, le rouleau compresseur s’est mis en marche. Après la prison dans un lieu gardé secret, l’homme fort de Khartoum sera déporté à la Haye, aux Pays-Bas.

Les dirigeants soudanais ont accepté de livrer l'ancien président Omar el-Béchir à la Cour pénale internationale (CPI) pour répondre aux accusations de génocide et de crimes de guerre.

Cet engagement a été pris lors des pourparlers de paix entre le gouvernement soudanais et les groupes rebelles de la région du Darfour.Cette décision ouvre la voie à l'envoi de l'ex-président Omar el-Béchir à La Haye pour y être inculpé.

Il est accusé de génocide et de crimes de guerre dans le conflit qui a éclaté au Darfour en 2003 et qui a fait environ 300 000 morts."La justice ne peut être rendue si nous ne guérissons pas les blessures", a déclaré Mohammed Hassan Eltaish, porte-parole du gouvernement soudanais.

"Nous avons convenu que tous ceux qui ont fait l'objet de mandats d'arrêt seront traduits devant la CPI. Je le dis très clairement", a-t-il ajouté.

Selon la loi soudanaise, les personnes âgées de plus de 70 ans ne peuvent pas purger de peines de prison. Béchir a maintenant 76 ans.

Afrique Monde

 

: Afrique Monde