Nombre total de visites : 4291560
Aujourd'hui : 216
En ligne actuellement : 2

LAURENT GBAGBO NÉGOCIE LE DIVORCE AVEC SIMONE GBAGBO

2020-01-29 23:47:12 - Le 5 janvier, lors d’un dîner avec Pascal Affi N’Guessan, ce dernier a consenti à troquer son siège de président du FPI contre celui de vice-président. Après un froid glacial avec sa première épouse Simone Gbagbo, Laurent Gbagbo cherche par ailleurs à normaliser ses relations avec cette dernière. Il tente de négocier depuis plusieurs semaines un divorce à l’amiable”, a révélé  mercredi 22 janvier 2020, la Lettre du Continent dans son numéro 816.

Sur la question de la demande de divorce de l’ex-president ivoirien toujours bloqué par la CPI, le magistrat Grah avait répondu : On ne peut être absent du territoire et introduire une demande en divorce.

En février 2019, après l’annonce d’une procédure de divorce de Laurent Gbagbo  divulguée par les médias, son avocat avait fait un démenti.

En ma qualité d'avocat  Principal de Madame Simone EHIVET GBAGBO, je n'ai pas eu connaissance d'une telle information et personne ne peut m'en rapporter la preuve contraire

De toute façon, en côte d'Ivoire, pour présenter sa demande de divorce à son conjoint, il faut d'abord la présenter en personne au juge matrimonial ivoirien

Ensuite le juge matrimonial siégeant en Côte d'Ivoire vous délivre une Ordonnance vous autorisant à assigner votre conjoint devant lui.

Pour cela, il faut que la personne qui veut divorcer, comparaisse en personne, elle-même et non par le biais d'un tiers, devant le juge matrimonial siégeant en Côte d'Ivoire. Or le président Laurent Gbagbo est bien Europe depuis Novembre 2011 du fait de de son procès devant la Cour Pénale Interantionale et n'a pu encore rentrer en Côte d'Ivoire .

Il ne peut techniquement donc pas avoir entrepris une telle démarche aux fins de divorce, avait plaidé Maître Ange Rodrigue DADJE Avocat de  Madame Simone EHIVET Epouse GBAGBO

Cette fois, la séparation semble consommée entre l’ex-président et l’ex-première dame. Toujours selon la Lettre du Continent, la condition de Simone Gbagbo serait que le poste de présidente du FPI lui revienne, une option inenvisageable pour l’ex-chef de l’Etat, qui serait disposé à lui offrir un poste de vice-présidente du parti.

Depuis le début du mois de décembre 2019, Laurent Gbagbo confie à l’ensemble de son cercle proche qu’il sera bel et bien le candidat du FPI au scrutin d’octobre 2020, en dépit des menaces judiciaires qui continuent de peser sur lui.

 

 

: Afrique Monde