Nombre total de visites : 4290525
Aujourd'hui : 606
En ligne actuellement : 5

Cameroun : LES BUREAUX D’UNE ONG DES DROITS DE L’HOMME AU CAMEROUN INCENDIÉS APRÈS LA VISITE DE L’AMBASSADEUR AMÉRICAIN

2020-01-28 00:32:10 - Le siège  du Réseau de défenseurs des droits humains de l’Afrique Centrale (Redhac) a été ravagé par les flammes. L’incendie  s’est passé hier soir à Douala lieu-dit Bali.  Même si on déplore pas de pertes en vies humaines dans ce qui ressemble à un acte criminel,   les dégâts matériels sont importants, puisque  toutes les archives qui semblaient être visées, ont été transformées en cendres.

Cet incendie survient quelques jours après son hommage à Me Sylvain Souop. Elle disait vivre désormais avec la peur au ventre. « Oui j’ai peur depuis 8h du matin, lorsque la nouvelle est tombée j’ai été envahie d’une grosse bouffée de chaleur accompagnée de la chair de poule. Oui j’ai peur, mais pas pour la mort, car j’ai déjà réglé mon compte avec cette mort », expliquait la militante des droits de l’homme.
 
Courage à ma mère Maxi Mbe, directrice exécutive du Redhac, dont les bureaux ont été incendiés hier soir à Douala lieu dit Bali. Toutes les archives consumées. Pas moyen de récupérer même un ouvrage de la bibliothèque du Réseau des droits humains en Afrique centrale.
 
Cet incendie survient quelques jours après la visite de l’ambassadeur des États-Unis au Cameroun au siège du Redhac. L’huissier de justice vient de faire son constat. L’enquête va être diligentée dans les prochaines minutes. Les dégâts matériels sont importants.
 
C’est au cours d’une visite ce matin qu’elle nous apprend cette triste nouvelle alors que nous nous apprêtons à échanger avec quelques hommes politiques de Douala sur le déroulé de leur campagne électorale. Ma mère est, certes, affligée, mais elle tient bon. Le combat continue!
 
Affaire à suivre !!!!
Courage mama!
 
Par CF
 

: Afrique Monde