Nombre total de visites : 4134894
Aujourd'hui : 1377
En ligne actuellement : 4

SARKOZY ET MACRON DANS LE COUP DE L’ÉVASION DE CARLOS GHOSN?

2020-01-16 15:53:35 - Partout ou Nicolas Sarkozy passe, la justice trépasse. On se souvient du chef d’État français allant libérer les prisonniers trafiquants d’enfants au Tchad ou des otages en Colombie. Et revoici Nicolas Sarkozy poursuivi comme un chef bandit par la justice française, qui est envoyé en mission au Japon où se par le chef d’État français Emmanuel Macron, pour aller fomenter une opération pour l’évasion de Carlos Ghosn. C’est du moins la déduction qu’on peut tirer après les révélations du puissant  fugitif lui-même.

En effet, dans un entretien à Paris Match, l’ex-patron de Renault-Nissan Carlos Ghosn a fait savoir qu’Emmanuel Macron lui avait transmis une lettre par l’intermédiaire de Nicolas Sarkozy qui s’est rendu au Japon mi-octobre pour l’intronisation de l’empereur et a eu une conversation confidentielle avec Ghosn.
 
ence le film? Pourquoi déjà désigner  Nicolas Sarkozy qui n’est ni membre du gouvernement, ni membre du parti au pouvoir, ni ambassadeur  pour aller représenter le président de la république française Emmanuel Macron  à la cérémonie d’intronisation du nouvel empereur japonais en mi-octobre dernier ?
 
Emmanuel Macron, apprend-on, avait également chargé  Nicolas Sarkozy de transmettre une lettre à l’ex-PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, assigné à cette époque à résidence au Japon en attendant son procès. C’est le fugitif lui-même qui révèle cette information capitale à Paris Match, alors que le président Emmanuel Macron n’en a pas fait allusion depuis cette évasion rocambolesque .
«Il était porteur d’un courrier du Président de la République, dont je ne peux dévoiler le contenu», a fait savoir l’ex-patron de Renault-Nissan, lequel se trouve actuellement à Beyrouth après sa fuite du Japon fin décembre 2019. Si ce courrier et son contenu restent confidentiels, c’est la preuve qu’il y a des secrets d’État qui ne peuvent être révélés ? Et puis,qui pouvait organiser une telle évasion digne des films américains sans la main d’un ou plusieurs États ?
 
Autre détail : Lors de son déplacement officiel à Tokyo, Nicolas Sarkozy s’est entretenu en toute confidentialité avec Ghosn suite à l’aval d’Emmanuel Macron, d’après le JDD qui a contacté l’ancien président français .
 
«Nous avons eu une longue conversation», a reconnu  Nicolas Sarkozy. L’entrevue a duré une heure et demie à l’ambassade de France. L’ambassade de France est déjà un territoire français. Comment donc un prisonnier qui est supposé être mis à la disposition de la justice japonaise, s’est retrouvé durant des heures dans le territoire français? Le cadre prouve déjà que l’État français était bien au courant de cette évasion spectaculaire.
 
En outre, Nicolas Sarkozy  aurait «jugé indigne d’être là et de ne pas essayer de le [Carlos Ghosn, ndlr] voir», toujours d’après le JDD. Pourquoi Nicolas Sarkozy ne reçoit pas dans les ambitions   tous les Français qui croupissent dans les prisons à travers le monde ?
 
On a voulu faire croire qu’il y aurait une «animosité» entre Carlos Ghosn et Emmanuel Macron. Il n’en est rien. «Je ne sais pas, je ne pense pas. Il n’y a jamais eu de ma part la moindre animosité. J’ai eu des désaccords avec lui comme avec d’autres politiques – un chef d’entreprise n’a pas à être un béni-oui-oui.», répond Carlos Ghosn au JDD.
 
En fait, Nicolas Sarkozy, Emmanuel Macron et Carlos Ghosn sont de bons acteurs qui pourraient tourner des films, ou écrire des scénarios qui recolteraient des oscars à Cannes et Hollywood.
 
Par CF

: Afrique Monde