Nombre total de visites : 4181562
Aujourd'hui : 662
En ligne actuellement : 2

Cameroun : KAMTO AU TRÔNE AUX USA, PAUL BIYA DÉSORMAIS SUR LA CHAISE DE MOBUTU

2020-01-12 23:55:10 - Le ministre américain chargé des affaires africaines a reçu Maurice Kamto. Les supporters de l insupportable régime de Yaoundé rivalisent d imbécilités pour minimiser, voir se moquer de cet événement qui pour eux, n est qu un non événement.

Or, que n auraient ils pas dit si ce membre du gouvernement américain avait refusé de recevoir le leader du MRC ?
 
Ce ministre est loin d être un imbécile. Lorsqu il serre la poigne de Maurice Kamto devant les médias, le sourire aux lèvres, il sait qu il accomplit un geste politique fort en envoyant un message sans équivoque en direction du gouvernement camerounais.
 
Ceux qui, comme moi, ont suivi la manière avec laquelle un ambassadeur US a organisé la chute de Mobutu au zaïre, savent ce qui peut se cacher derrière une telle poignée de mains et de tels sourires.
 
Bien évidemment, si on est sensé, on ne peut souhaiter à notre pays le sort qui a été réservé au zaïre.
 
Mais face à ses fossoyeurs qui nous dirigent, dépensant des centaines de millions en concerts privés ; presque 2 milliards pour étancher leur “énorme soif ” en fin d année, nombreux sont les Camerounais prêts à s allier au diable, à Satan, à Belzébuth pour arrêter cette gabegie au sommet: je suis de ceux là.
 
Benjamin Zebaze
 
La visite de Maurice Kamto au département d’état américain le 09 janvier 2020 vient de démontrer que les américains ont désormais pour interlocuteur au Cameroun cet opposant au régime Biya. C’est une manière diplomatique de reconnaître qu’il est le président légitime de ce pays.
 
Les usages diplomatiques américains, ont des significations. Quand un responsable du département d’Etat reçoit une personne et que cela n’engage pas la diplomatie américaine, non seulement il n’y a pas de communiqué officiel sur le site, mais aussi les photos ne sont pas prises avec les armoiries et logos du département d’Etat. Ce fut le cas lors de la visite des leaders ambazoniens.
 
Même la qualité des sujets d’intérêt national abordés comme il l’aurait fait avec Paul Biya indique la considération accordee à l’entretien avec Maurice Kamto.
 
Les américains prennent à contre-pied la France qui donne l’ impression de soutenir le régime de Yaoundé.
Quand on sait que la France ne peut longtemps résister à la pression américaine,on peut entrevoir un isolement du régime Biya, dont la fin peut-être plus tôt que prévue.
 
Afrique Monde

: Afrique Monde