Nombre total de visites : 4055602
Aujourd'hui : 795
En ligne actuellement : 3

Belgique : LA DIASPORA PROGRESSISTE CAMEROUNAISE DE BELGIQUE EXIGE LE DÉPART DE PAUL BIYA

2019-10-27 20:33:24 - Réunie ce jour dans les locaux du "Piano Fabriek" à Bruxelles, à l'effet d'examiner et de débattre de l'actualité nationale camerounaise, la diaspora progressiste de Belgique se félicite de la libération du Prof Maurice Kamto, de certains de ses militants et alliés. Tout en déplorant par ailleurs une libération partielle des prisonniers politiques. En effet, de nombreux autres prisonniers politiques sont encore en détention arbitraire et illégale.

Nous constatons et dénonçons l'échec du "dialogue national" exclusif qui a été organisé pour proposer des solutions déjà existantes dans la constitution mais jamais mises en œuvre et qui ne sont plus à la hauteur des réalités actuelles. Nous relevons aussi que la situation sur le terrain se dégrade et empire de jour en jour, avec un compteur de victimes qui augmente de manière exponentielle.

Face à l'urgence de la situation et fort des éléments qui précèdent nous réclamons :

- La libération de la totalité des prisonniers politiques, à savoir Mamadou Mota et autres militants de la coalition MRC, ainsi que des leaders du mouvement séparatiste dont Ayuk Tabe.

- L'ouverture d'un véritable dialogue inclusif impliquant les principaux dialogueurs, à savoir Maurice Kamto, Ayuk Tabe et les autres leaders armés. Ce dialogue doit se tenir à l'étranger sous le parrainage d'un médiateur international et doit porter principalement sur les deux grandes crises que traverse le pays.

- La prise en charge et le soutien aux déplacés de la guerre dans le NOSO et négociation d'un cessez-le feu.

-Le départ de Biya (précondition d'une normalisation de la situation sociale, sécuritaire et économique dans le pays.

Enfin, la diaspora progressiste Camerounaise de Belgique invite les compatriotes du Benelux à rester mobilisés pour les prochaines batailles car la lutte ne s'arrêtera pas tant que Biya s'accrochera au pouvoir et refusera délibérément les voies et véritables solutions pour sortir le pays des crises multiples qu'il traverse.

Fait à Bruxelles le 26/10/2019

Annie Tchoko, porte parole de La diaspora progressiste Camerounaise de Belgique

 

: Afrique Monde